Lampes de poche et accessoires lumineux.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Lingriots "du pauvre" de Tally-ho

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Tally-ho
Apprenti Illuminati
avatar

Messages : 573
Date d'inscription : 18/06/2010
Localisation : Isère

MessageSujet: Re: Lingriots "du pauvre" de Tally-ho   Jeu 20 Sep - 20:50

Merci pour les conseils et suggestions. Enfin je connaissais déjà la désoxydation électrolytique, j'ai même testé et ça n'a pas été concluant. Je crois que mon transfo ne délivrait pas assez d'ampères. Ce type de désoxydation peut rendre l'acier plus cassant et comme certains rasoirs sont très, très évidés, cela pourrait être préjudiciable à la résistance du fil du rasoir, lors d'un affûtage par exemple. Mais les lames anciennes sont souvent moins évidées.

Pour le salon du couteau, pas sur ce fil s'il vous plaît, d'autant plus qu'il serait plus judicieux de créer un fil dédié. Sauf si bien entendu vous comptez m'offrir tous les couteaux présents au salon. Dans ce cas ce salon et ses couteaux auront leur place sur ce fil. Twisted Evil

Bon j'en profite, si vous avez acheté un ou des couteaux chez exduct en utilisant le bon de réduction "BLFgiveaway" et que le numéro de votre commande est compris entre 9967 et 10423, vous pouvez participer à la 7ème tombola (lien) actuellement en cours, 5 bons d'achats de 20$ à gagner.
Un bon d'achat de 20$ se répartit à hauteur de 17$ pour un objet (exduct ne vend pas que des couteaux (paracord par exemple)) et 3$ en frais de port qui seront déduits du montant de la commande utilisant ce bon d'achat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tally-ho
Apprenti Illuminati
avatar

Messages : 573
Date d'inscription : 18/06/2010
Localisation : Isère

MessageSujet: Sanrenmu 710   Sam 22 Sep - 17:32

Le SRM 710 rappelle le Sebenza de Chris Reeve de par sa forme générale. Ce n'est ni un clone et encore moins une contrefaçon de part son aspect et construction beaucoup plus "cheap" qui ne trompera personne, mais qui reste plutôt bonne compte tenu de son prix (US$6.98 hors frais de port). Il est largement plébiscité sur de nombreux forums.
En ce moment il est encore moins cher dans la rubrique "Special Limited Products" chez exduct.com sous la référence SP-710 (US$5.99). On peut également appliquer un coupon de réduction (5% ou 7%) pour réduire un peu plus le prix.

C'est un "frame lock" dont les plaquettes sont en acier inoxydable légèrement brossé. Pour une raison esthétique, j'aurais préféré qu'il n'ait pas ces 2 parties piquées même si elles apportent une accroche un peu meilleure que la partie brossée qui est assez glissante.




Couteau ouvert, la lame mesure 6,8 cm de la pointe à la partie arrondie et proéminente du manche qui lui mesure 9,4 cm. Longueur totale ouvert de 16,4 cm.
Un petit couteau dont le manche reste un peu court pour une main occidentale, comme déjà dit précédemment. Un peu lourd pour sa taille du fait des matériaux employés, il pèse 90 grammes ce qui reste tout de même raisonnable dans l'absolu.
Tout le pourtour des plaquettes est chanfreiné à 45°.




Le clip est bien rigide, presque trop, le couteau tient bien dans la poche mais reste facile à sortir d'une traction de la main car la plaquette et le clip sont lisses. Il est de type "pointe en bas" et n'offre qu'une seule position. Deux ergots de pouce, la partie crénelée qui se trouve juste avant sur la lame accroche correctement.




L'ouverture est ferme du fait du serrage d'origine de la vis de pivot (format 6 pans allen T1,5. Pour les plaquettes et le clip, vis allen T1), mais une fois ce serrage ajusté l'ouverture est douce grâce aux rondelles, sans jeu vertical ou horizontal de la lame. Contre le manche coté clip, d'abord une rondelle en bronze ou laiton puis une autre en cuivre au contact de la lame, et de l'autre côté, une rondelle cuivre contre la lame puis une rondelle en plastique noire contre le manche.
D'autres SRM n'ont qu'une rondelle plastique et une autre bronze ou laiton. La rondelle plastique est par défaut du côté du manche qui fait face à la personne lors de l'ouverture. Elle est donc ici positionnée par défaut pour un droitier (ouverture avec le pouce de la main droite).
Les plus anciens comme le SRM 962 ont deux rondelles plastiques.
ATTENTION: sur la photo (de gauche) la rondelle en plastique noire se trouve contre la lame alors qu'elle se trouvait d'origine contre la plaquette. C'est une erreur de ma part lorsque j'ai démonté / remonté la lame.

Le frame lock est solide, sur le mien il s'engage assez profondément ce qui n'est pas toujours le cas sur les autres exemplaires que j'ai vu en photo, mais même moins enfoncé il ne "ripe" pas. Je préfère d'ailleurs lorsqu'il s'engage un peu moins sur un couteau neuf, car il va s'user.




La lame est correctement centrée, elle coupe très bien "sortie de la boite". Toujours les petits espaceurs échancrés qui contribuent à un aspect esthétique soigné pour le prix.




Quelques photos supplémentaires.




Rapport qualité / prix "imbattable".


Dernière édition par Tally-ho le Sam 22 Sep - 23:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tally-ho
Apprenti Illuminati
avatar

Messages : 573
Date d'inscription : 18/06/2010
Localisation : Isère

MessageSujet: Re: Lingriots "du pauvre" de Tally-ho   Sam 22 Sep - 23:44

Concernant la qualité de l'acier 8Cr13MoV, si vous voulez faire des recherches, c'est l'acier utilisé pour les Spyderco fabriqués en chine (par Sanrenmu) comme les Resilience, Tenacious, Persistence et Ambitious. Vous devez pouvoir trouver des tests et des "retours" d'utilisateurs concernant cet acier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aflashinthenight
Illuminati
avatar

Messages : 1462
Date d'inscription : 01/05/2011
Age : 50
Localisation : Naoned (pour le moment)

MessageSujet: Re: Lingriots "du pauvre" de Tally-ho   Dim 23 Sep - 11:39

Z60NCD14 : (aussi nommé Z60) acier des lames de Mongin, z40 pour les ressorts. Z60, c'est un acier très inox de fabrication française, adapté pour la coutellerie, acceptant un poli de qualité supérieure, suffisant pour la coutellerie normale, un peu juste pour la coutellerie de loisir. On peut constater des écarts de composition entre les différents lots, donc des écarts de qualité.

12C27 : développé spécifiquement pour les outils de cuisine (lave-vaisselle). Jusqu'à 59 HRC, mais il est plus souvent employé autour de 56 HRC. Equivalent 440A, mais grain plus fin et plus homogène.

13C26 : amélioration du 12C27 pour lames de rasoir et scalpels

19C27 = appellation Sandvik de son interprétation du 440C (+ de carbone que le 12c27, 13c27, etc...)

T10MO = 440C version française = AUS10
T9MO = 440B
T7MO=440A

N690, c'est plus ou moins du 440C un peu amélioré (avec du Cobalt), tout comme le N680.
N695, c'est du 440C

8C13CrMoV : Utilisé à 61 HRC, bon compromis Q/P on n’atteint pas la finesse de tranchant d’un VG10, mais bon...
7Cr17MoV : composition du 440A avec du Vanadium en plus
9Cr18Mo : une sorte de 440B chinois - 1.4112
Cr12Mo1V1 : D2 chinois - 1.2379

AUS8-A : proche du précédent employé à plus de 60 HRC (Benchmade), il se rapproche, en comportement, du VG-10.

VG-10 : résistance à la corrosion et une tenue de coupe sensiblement supérieures au 154CM font de lui un excellent acier pour un pliant
VG-1 : plus ou moins du AUS-10

BG42 : acier hi-tech (élaboration se fait par le procédé de fusion/refusion pour pureté optimale) très allié doté de caractéristiques élevées en termes de résistance à l’usure et à la fatigue. on peut en faire d'excellents grands couteaux de camp, en particulier grâce à sa très grande homogénéité. Un clone fritté fabriqué par Daido : le Cowry-Y

Niolox = acier génial au niobium, petits carbures tenaces, super mordant et super durée du tranchant

Les frittés = métallurgie des poudres

CPM 154 : composition similaire au 154 CM mais carbures plus fins

CPM M4 : D2 ou M2 en mieux, gavé de vanadium. Spyderco en a fait une mule
voir le fil ci-dessous
http://forum.neoczen.org/viewtopic.php?f=48&t=8114&p=313042&hilit=cpmm4#p313042

RWL34 : = CPM154 + 0.2% de vanadium pour réduire la taille des grains et augmenter la résistance à l’usure.

CPM-S30V : conçu pour faire preuve d’une excellente résistance à l’usure et à l’abrasion et d’une excellente résilience (adapté aux longues lames).

SGPS : Particulièrement dur, 62 HRC ; on le trouvera souvent en sandwich avec un acier plus souple (VG2) sous l’appellation 3G.

ZDP-189 : composition exacte n’est pas connue (Chrome : 20%, Carbone : 3.0%) On atteint des duretés inédites pour un inox de coutellerie, jusqu’à 67 HRC et une tenue record du tranchant. Un clone fabriqué par Daido : le Cowry-X

Les aciers à l'azote, hyper-inox, teneur en azote qui permet de compenser la faible teneur en carbone (c'est pas du VG10 mais c'est très honnête)

H1 : contrairement à tous les autres inox de coutellerie, il n'est pas martensitique. Pas d'étape de trempe-revenu.

X15TN : acier français à haute teneur en azote est produit à l’aide du procédé PESR(pureté de la microstructure et très haute proportion d’azote).

CTS-XHP : http://www.alphaknifesupply.com/Picture ... XHP-DS.pdf



Des aciers "PAS inox"

Des "Carbone" : disons non-alliés
- C70, 1075, DNH7, ben, c'est le premier des aciers dits fins, plus ou moins 0,75 % de carbone - anciennement XC75
- 1085, SK-5, SK-85, C90 ...
- 1095, C105, NN010 chez Bonpertuis - anciennement XC100 - ben voilà, plus de carbone
- C130

Des aciers alliés, des aciers à outils, certains parlent de semi-inox pour ne pas faire peur aux freluquets
- Z160CDV12 = D2
- L6 (50NiCr13) lames de scies (1.2721)
- A2 = Z100CDV5 (miam)
- O1 = 90MWCV5
- O2 = 90MCV8 (1.2842) ou k720 chez Bohler
- O7 = 110WCV5 (1.2519) (miam)
- 100C6 acier de roulements à billes - équivalent 52100 et 1.3505

Edit :

ce post n' est pas de moi, c' est un copier/coller d'un post trouvé sur Neoczen.

Le fil de discussion s' appelle a quelque chose prés "L'acier pour les nuls".


_________________


Dernière édition par aflashinthenight le Dim 23 Sep - 16:30, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tally-ho
Apprenti Illuminati
avatar

Messages : 573
Date d'inscription : 18/06/2010
Localisation : Isère

MessageSujet: Re: Lingriots "du pauvre" de Tally-ho   Dim 23 Sep - 12:14

Merci.

aflashinthenight a écrit:
CTS-XHP : http://www.alphaknifesupply.com/Picture ... XHP-DS.pdf
Le lien complet pour télécharger le PDF:
http://www.alphaknifesupply.com/Pictures/Info/Steel/CTSXHP-DS.pdf


Certains aciers sont censés de par leur composition être plus ou moins "durs" que d'autres, cela n'empêche pas que la trempe est essentielle, ainsi que le revenu j'imagine, pour déterminer réellement les caractéristiques de l'acier, la tenue de sa coupe, la taille (finesse) de son grain, etc. Un acier un peu "inférieur" à un autre sera en faite "meilleur" si son traitement a été mieux réalisé. La dureté d'un acier (HRC) n'est pas non plus la seule caractéristique à prendre en compte pour la qualité d'un acier, d'une lame, "ce n'est qu'un" indice.

Sinon j'avais lu une autre équivalence entre l'acier chinois et leur équivalent "occidentaux". Je vais chercher et éventuellement modifier ce message.

On trouve la composition de nombreux aciers répertoriés en fin du catalogue spyderco (lien) en pages 84/85.
(Taper "84" dans le cartouche du numéro de page en bas de la fenêtre du catalogue et valider par la touche "enter").
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quatzieu
Torche Multi-LEDs


Messages : 428
Date d'inscription : 12/12/2011

MessageSujet: Re: Lingriots "du pauvre" de Tally-ho   Dim 23 Sep - 13:06

Eh, bien !

Il y a de vrais métallurgistes, parmi nous !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tally-ho
Apprenti Illuminati
avatar

Messages : 573
Date d'inscription : 18/06/2010
Localisation : Isère

MessageSujet: Re: Lingriots "du pauvre" de Tally-ho   Lun 1 Oct - 22:25

Quatzieu a écrit:
Eh, bien !

Il y a de vrais métallurgistes, parmi nous !
Euh ben moi, en fait pas vraiment.

Je laisse tomber les couteaux chinois, je viens de voir des tests de coupe sur de la corde en chanvre faits par un russe, ça ne vaut pas tripette leurs aciers. pale
Déjà que j'avais un peu des doutes.
J'avais commencé à regarder du côté des Spyderco, je crois que je vais plutôt me concentrer la dessus pour vraiment commencer, ou me racheter des opinel. Very Happy

J'ai aussi vu le site d'un artisan français avec un modèle qui me tente bien, pour le jour ou je me déciderai pour un custom, ce qui ne saurai tarder.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oligohunter
Et la Lumière fût !
avatar

Messages : 124
Date d'inscription : 19/06/2012
Age : 57
Localisation : De l'autre coté. Trois-Rivières, Québec

MessageSujet: Re: Lingriots "du pauvre" de Tally-ho   Mar 2 Oct - 0:01

Pour les amateurs de lames et de qui coupe...VOICI le lien http://forum.neoczen.org/index.php
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tally-ho
Apprenti Illuminati
avatar

Messages : 573
Date d'inscription : 18/06/2010
Localisation : Isère

MessageSujet: Re: Lingriots "du pauvre" de Tally-ho   Mar 2 Oct - 15:42

Oui je l'avais parcouru il y a plusieurs années mais c'était durant ma période coupe-choux (rasoirs droits). Je me suis remis à le lire il y a quelques semaines. Il faut insister pour s'inscrire, on reçoit un premier mail après inscription mais apparemment on ne reçoit pas le mail de finalisation d'un des modos, sans les relancer. Le modo redemande au passage si on est bien majeur.

Difficile de ne pas tomber sur le Sebenza en parcourant les forums anglo-saxons ou neoczen. C'est vrai qu'il est beau, mais je n'étais pas plus tenté que ça, d'abord parce que beaucoup d'amateurs en ont un, et ensuite parce que je le trouve un peu surcoté. Son prix est un peu élevé pour un custom "de série".
Jusqu'à ce que je tombe sur le Sebenza Insingo, pour me rendre compte que finalement j'adore les profils de lame "pied de mouton" (sheepsfoot) et "wharncliffe". D'ailleurs il est plus sheepsfoot ou wharncliffe ?
"wharncliffe" non ?


Amateur de coupe-choux, ça me rappelle le "nez français" de mes rasoirs favoris. Surtout le "nez français" fait autrefois par les anglais. geek
Mappin Webb & Co.


Les français ne savaient pas faire les "nez français" racés comme ceux d'anciens rasoirs anglais. C'est du moins vrai pour les rasoirs que j'ai vu, même si j'en ai vu beaucoup, je ne prétends pas avoir non plus un savoir encyclopédique sur le sujet. Trop vaste.

Donc si vous avez des suggestions de beaux "sheepsfoot" ou "wharncliffe", je suis preneur.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tally-ho
Apprenti Illuminati
avatar

Messages : 573
Date d'inscription : 18/06/2010
Localisation : Isère

MessageSujet: Re: Lingriots "du pauvre" de Tally-ho   Mer 3 Oct - 20:13

Pour me remettre de toutes ces errances façon lingriots "du pauvre", j'ai commandé un Spyderco sage 2 (acier CPM-S30V, manche titane), et je suis bien tenté par le Spyderco Fred Perrin ou le Boker Haddock. Le Perrin à sans doute un meilleur acier (acier CPM-S30V, manche G-10), je ne trouve rien à propos du Haddock (acier N690BO, manche G-10 et titane 3mm (frame lock).
Si vous avez des avis ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DEMONEX
Li-Io Vs. NiMh !
avatar

Messages : 657
Date d'inscription : 15/02/2011
Age : 41
Localisation : Dordogne

MessageSujet: Re: Lingriots "du pauvre" de Tally-ho   Jeu 4 Oct - 8:34

J'ai le PPT depuis 1 mois, il est très classe. C'est un utilitaire classe quoi.

Le port est très discret, c'est peu être un peu lourd pour un edc mais on sent qu'il est costaud.
Il y a un truc à savoir sur ces acier très dur comme le CPM S30V, c'est qu'il chip facilement et comme c'est plutôt dur à affuter, ça peut en déranger certain.

Je sais que le sage à très bonne réputation en edc, je dirait même qu'il est très apprécié des connaisseurs dans cette gamme de budget. Un couteau à tout faire.

En fait le PPT est très beau et on aurait tendance à le préserver des hard use, un peu peur de l'abimer peut-être alors qu'on aurait moins de scrupule avec un sage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://laserpointerforums.com/
Tally-ho
Apprenti Illuminati
avatar

Messages : 573
Date d'inscription : 18/06/2010
Localisation : Isère

MessageSujet: Re: Lingriots "du pauvre" de Tally-ho   Jeu 4 Oct - 18:53

Oui, ce qui me tente le plus comme acier "polyvalent" c'est le VG-10. Je pense que je n'ai pas besoin de plus sophistiqué mais je crois que je vais aussi essayer d'autres aciers.

aflashinthenight a écrit:
celui là me donne bien envie..
Il a un faux air de Strider, et une lame un peu façon Grayman..
Cette forme de dos doit me plaire, j'ai flashé en voyant le Benchmade 741 Onslaught alors j'ai craqué pour le 746 Mini-Onslaught parce que le 741 est trop gros.



Je n'aime pas le clip de poche, trop massif, mais tant pis. Il se prendra peut être un coup de dremel ou de lime...et en l'état, surement un petit "bronzage" à froid.



Dernière édition par Tally-ho le Ven 5 Oct - 4:33, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quatzieu
Torche Multi-LEDs


Messages : 428
Date d'inscription : 12/12/2011

MessageSujet: Re: Lingriots "du pauvre" de Tally-ho   Jeu 4 Oct - 23:45

Tally-ho a écrit:
Quatzieu a écrit:
Eh, bien !

Il y a de vrais métallurgistes, parmi nous !
Euh ben moi, en fait pas vraiment.

.............
Certains aciers sont censés de par leur composition être plus ou moins "durs" que d'autres, cela n'empêche pas que la trempe est essentielle, ainsi que le revenu j'imagine, pour déterminer réellement les caractéristiques de l'acier, la tenue de sa coupe, la taille (finesse) de son grain, etc. Un acier un peu "inférieur" à un autre sera en faite "meilleur" si son traitement a été mieux réalisé. La dureté d'un acier (HRC) n'est pas non plus la seule caractéristique à prendre en compte pour la qualité d'un acier, d'une lame, "ce n'est qu'un" indice.
Il n'y a pas, non plus, que cela.

Il y a le travail de l'acier.
Une lame forgée (Dont le grain a été façonné, fibré (On dit, dans la profession), aura des particularités résistantes (élastiques)

Il ya les traitements thermiques (Tu en as parlé), mais il y a des choses plus complexes, comme la cémentation, qui apporte beaucoup.

Et puis, il y a les alliances, sandwitch, comme les aciers Damas, les bimétal - trimétal, etc.

Un tranchant pourra être en un acier dur (ou durci), tandis que la lame sera dans une nuance d'acier plus élastique (résistance)


Perso, je garde à l'esprit qu'un acier inox n'aura jamais les qualités tranchantes nécessaires à une lame, pour cela il faut un (bon) acier au carbone.

NB : Il y a quelques exceptions, comme l'APX, utilisé dans les lames chirurgicales (dans le médical, en général)



Ce point rajouté, pour dire que la composition, l'alliage, d'un acier est loin de tout déterminer.

Pour rester dans la coutellerie, les plus belles lames sont, sans doute, représentées par les Katana Japonnais ... qui ne sont pas réalisés avec des aciers "industriels" Wink
Remarque que, l'Europe, a été un temps, aussi performante qu'eux, mais le savoir s'est perdu, au fil du temps.
Les Durandal et autres Escalibur, Joyeuse, sont les plus connues, il reste les :
Al-Mikhdham,
Al-Rasub,
Al-Qadibn
Azoth
Chrysaor
Colada
Dhu al-faqar (ou Dhu' l Fakdr)
L’Ebréchée
Halef (ou Hatf)
Hal'Gebrik
Kusanagi-no-tsurugi
Lobera
Qal'i
Quern-biter
Sverd i fjell (ou Sverd i stein)
Szczerbiec
Tizona
Zulfikar
Qui n'ont jamais eu rien à envier aux lames japonnaises....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tally-ho
Apprenti Illuminati
avatar

Messages : 573
Date d'inscription : 18/06/2010
Localisation : Isère

MessageSujet: Re: Lingriots "du pauvre" de Tally-ho   Ven 5 Oct - 4:43

Quatzieu a écrit:
Une lame forgée (Dont le grain a été façonné, fibré (On dit, dans la profession), aura des particularités résistantes (élastiques)

Oui la résilience.

Quatzieu a écrit:
Perso, je garde à l'esprit qu'un acier inox n'aura jamais les qualités tranchantes nécessaires à une lame, pour cela il faut un (bon) acier au carbone.
[...]
Pour rester dans la coutellerie, les plus belles lames sont, sans doute, représentées par les Katana Japonnais ... qui ne sont pas réalisés avec des aciers "industriels" Wink

Bien entendu, l'inox n'est pas le "meilleur" acier sur bien des points.
Le tamahagane japonais est certes exceptionnel mais hors de prix, et je n'ai pas besoin de cette excellence au quotidien, sauf pour un rasoir (de type) kamisori éventuellement.

Pour le pouvoir de coupe, résistance aux chocs, etc, des couteaux, n'étant pas samourai et n'ayant donc pas à couper mes congénères en deux, tout mes couteaux sont surtout susceptibles de couper de la nourriture, et le goût de l'acier oxydé sur un fruit pelé, de la charcuterie ou du beurre par exemple, je n'aime pas trop même si ça ne me traumatise pas plus que ça. Dans ce cas précis, je préfère nettement l'inox, ainsi que pour sa facilité d'entretien.
Les inox modernes n'ont rien a envier à certains aciers carbone industriels d'il y a 100 ans et plus. Les traitements thermiques dans la grosse production indus sont aussi beaucoup mieux maîtrisés et surtout avec une plus grande régularité. Autrefois il y avait beaucoup plus d'irrégularités de traitements d'une série produite à une autre. Tu pouvais acheter un bon couteau, comme une lame en "carton", fallait un peu s'en remettre à la chance lors de l'achat. Razz

Sinon on est d'accord, le savoir faire de certains artisans même d'il y a plusieurs siècles était déjà hors pair et même supérieur à bien des productions actuelles.


Dernière édition par Tally-ho le Ven 5 Oct - 20:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quatzieu
Torche Multi-LEDs


Messages : 428
Date d'inscription : 12/12/2011

MessageSujet: Re: Lingriots "du pauvre" de Tally-ho   Ven 5 Oct - 11:22

Tally-ho a écrit:
le goût de l'acier oxydé sur un fruit pelé, de la charcuterie ou du beurre par exemple, je n'aime pas .
Il y a des manières d'éliminer le problème, comme les revêtements.

Dans mon ex-job, certains éléments étaient revétu d'un flash (épais) d'or.
Un revêtement, transparent, est tout à fait possible (sans être pour autant, coûteux) et confère un statut d'inaltérabilité.

Pour le reste, sur les lames, je vais m'en tenir là Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cooper
Li-Io Vs. NiMh !
avatar

Messages : 674
Date d'inscription : 16/07/2010

MessageSujet: Re: Lingriots "du pauvre" de Tally-ho   Ven 5 Oct - 18:06

Suite à ta revue, Ganzo G704 reçu et il tient bien dans ma mimine. Il est parfait pour une main de taille n°9, grince à l'ouverture (il va gouter à l'huile d'olive) et a besoin d'un coup de pierre.
Pour le prix, j'en suis content.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tally-ho
Apprenti Illuminati
avatar

Messages : 573
Date d'inscription : 18/06/2010
Localisation : Isère

MessageSujet: Re: Lingriots "du pauvre" de Tally-ho   Ven 12 Oct - 19:24

Ils ne sont pas encore sortis mais je crois que je craquerai bien pour ces 2 Spyderco:





Dernière édition par Tally-ho le Dim 21 Oct - 16:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tally-ho
Apprenti Illuminati
avatar

Messages : 573
Date d'inscription : 18/06/2010
Localisation : Isère

MessageSujet: Re: Lingriots "du pauvre" de Tally-ho   Ven 12 Oct - 19:40

DagueHaubert de neoczen a déniché la version custom de Pekka Tuominen au SICAC.


forum.neoczen.org/viewtopic.php?f=7&t=3671&start=1770#p1077260
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lingriots "du pauvre" de Tally-ho   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lingriots "du pauvre" de Tally-ho
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Lingriots "du pauvre" de Tally-ho
» pour une amie que je ne connaissais pas, pauvre petite chose...
» amazone de région parisienne (la pauvre!)
» Mistigri, pauvre chat abandonné de 3ans
» Peut-on se payer du luxe dans un pays pauvre ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LoupiotesAddict :: La Cave :: Coutals et Breloques-
Sauter vers: