Lampes de poche et accessoires lumineux.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Solution "toute faite" pour remplacement halogènes 6v par powerleds et leds Royal Blue?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Quatzieu
Torche Multi-LEDs


Messages : 427
Date d'inscription : 12/12/2011

MessageSujet: Re: Solution "toute faite" pour remplacement halogènes 6v par powerleds et leds Royal Blue?   Dim 18 Déc - 20:51

Cedrick a écrit:

Concretement, la question que je me pose c'est qu'il me faut : une parabole ou une lentille en MR-11, un support incluant la led, éventuellement un radiateur. Mais, me faut il en plus un driver ou pas? A quoi cela sert il? Simplement faire varier la puissance pour éviter une decharge complete des accus?
Il te faut :
  • Led
  • Réflecteur (soit sous une forme de support (3 leds), soit unitaire (donc 1 led)
      NB : Cela peut être facultatif, tous dépend de la led et de son angle de projection)

  • Radiateur (idem, cela dépend de divers choses : certain support faisant radiateur)
      NB : Un radiateur est préférable

  • Driver : Appelons cela ainsi.


Un driver est chargé de fixer l'alimentation de la Led.

Il y a plusieurs possibilités, de la plus simple (voir simpliste), à la plus complexe.
Dans l'ordre :
  • Une résistance :
    Bien calculée, elle fixera le courant (intensité) traversant la led (Et cela, suivant la tension d'alimentation.)
    • Avantage : La simplicité !
    • Inconvénients : Une résistance induit une perte de puissance, dissipé sous forme de chaleur.

  • Un régulateur :
    Bien calculée, ou réglé (potentiomètre), il fixera la tension d'alimentation de la led, certain (L200) régulerons en plus le courant (intensité) traversant la led.
    • Avantage : simplicité, fiabilité et sécurité.
    • Inconvénients : un poil plus compliqué, mais une perte de puissance bien inférieure

  • Un régulateur à découpage :
    Bien calculée, ou réglé (potentiomètre), il modulera la tension d'alimentation de la led, permettra un réglage de la puissance d'éclairage et améliorera le rendement lumineux, voir le bostera
    • Avantage : Un des meilleur système, quasiment pas de pertes d'énergie
    • Inconvénients : Nettement plus complexe (voir presque délicat dans la mise en œuvre),

  • Un système dédié :
    C'est ce que fournit le fabricant (Lumileds), ou en partenariat, pour Cree and Co, c'est la meilleure option, la plus couteuse, miniaturisé et faisant appel à des circuits spécialisés (PWM, notamment) de fabricants plus ou moins ésotériques ou confidentiel.
    • Avantage : Souvent "plug and play", sure dans la mise en œuvre (gestion de la température, par exemple), techniquement, que des avantages, mais, sauf cas particulier, un système pour une led (Je ne sais pas si il est possible cascader plusieurs leds), parfait si aucune erreur dans le choix driver / Led.
    • Inconvénients : Prix et difficultés à changer de LED pour une catégorie différente


En électronique, on appelle "Driver", l'élément qui est chargé de piloter un composant. (Dans notre cas, une led)


Ceci étant dit, on peut parfaitement régler une led, avec une (ou plusieurs) résistances.
Et cela est encore plus souple avec un régulateur.

C'est la voie que je privilégierais, dans ton cas. (I max, ou légèrement inférieur), de sorte d'avoir un ensemble à la fois souple et modifiable (changement de Led, réduction ou augmentation de puissance, équilibrage chromatique, ............)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cedrick
"Alone in the dark..."


Messages : 24
Date d'inscription : 26/11/2011

MessageSujet: Re: Solution "toute faite" pour remplacement halogènes 6v par powerleds et leds Royal Blue?   Sam 31 Déc - 18:44

Ok, je visualise un peu mieux.

Docn, si je comprends bien, dans l'ordre, je mets un truc dans ce genre : http://www.dealextreme.com/p/2-7v-6v-3w-cree-circuit-board-for-flashlights-15mm-2-7mm-25518, une platine avec une led, et soit une optique de 34.5mm, soit un réflecteur du meme diametre?
Si, comme pour ce modele, la sortie se fait à 1A, cela correspond à une consommation de 1000mAh?
Il n'y a que le principe de la correspondance des watts que je ne comprends toujorus pas...

Pour faire simple, sur l'exemple de régulateur ci-dessus, quelle est la led la plus puissante qu'il accepterait?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quatzieu
Torche Multi-LEDs


Messages : 427
Date d'inscription : 12/12/2011

MessageSujet: Re: Solution "toute faite" pour remplacement halogènes 6v par powerleds et leds Royal Blue?   Sam 31 Déc - 19:38

Cedrick a écrit:
Docn, si je comprends bien, dans l'ordre, je mets un truc dans ce genre : http://www.dealextreme.com/p/2-7v-6v-3w-cree-circuit-board-for-flashlights-15mm-2-7mm-25518
Je crois que le lien est invalide, mais je retrouverais.
Cedrick a écrit:
une platine avec une led,
Oui
Cedrick a écrit:
et soit une optique de 34.5mm, soit un réflecteur du meme diametre?
Comme tu le voudras.
Remarque, si ta led éclaire d'une manière directive, tu peux te passer de réflecteur et, dans ce cas, mettre plusieurs LED : Tu as de la ressource, question alimentation.
Cedrick a écrit:
Si, comme pour ce modele, la sortie se fait à 1A, cela correspond à une consommation de 1000mAh?
1 Ampère = 1.000 milliampères (en abrégé 1. 000 mA)
C'est une unité de débit électrique.

1 Ah (Un ampère/heure) = 1.000 mAh , c'est une quantité, un volume si tu veux, une capacité électrique.

Ainsi, une batterie de (d'une capacité) 6 Ah pourra débiter une intensité (Vulgairement parlant, un courant) de 1 Ampères pendant 6 heures, ou de 3 Ampères, pendant 2 heures sous une certaine tension.
Si ta batterie est une 12 Volts, cette tension (analogue à une pression hydraulique) sera d'environs 12 Volts (Environs, parce que la tension décroit au fur et à mesure que la batterie se vide et inversement, la tension croit, au fur et à mesure qu'elle se remplit.


Cedrick a écrit:
Il n'y a que le principe de la correspondance des watts que je ne comprends toujorus pas...
Il y a une formule électrique que l'on retrouve sans arrêt :
P = UI (P = U x I)
P = C'est la puissance, exprimé en Watts (C'est les chevaux réels de ta voiture.)
U = C'est la tension (En Volts)
I = C'est l'Intensité (En ampères)

Ainsi, la batterie de toute à l'heure, est une batterie 6 Volts de 6 Ah.

Elle devrait (théoriquement) pouvoir alimenter une led de 3 W
P = 3 W
U = 6 Volts
I = ?

I = P/U => 3/6 = 0.5 Ampères.

La batterie sera vide au bout de :
6 Ah / 0,5 Ampères en 1 heure = 12 Heures.

(J'espère que je ne me suis pas planté dans mes comptes, cela la ficherait mal ..... geek )


C'est des valeurs théoriques, un scénario plus pratiques devant prendre des pertes en comptes (échauffement, .....)



Cedrick a écrit:
Pour faire simple, sur l'exemple de régulateur ci-dessus, quelle est la led la plus puissante qu'il accepterait?
Je ne vois pas à quel régulateur tu fais référence.

Ceci dit, un régulateur réglable très simple (3 pattes), comme le LM 317 accepte une intensité de + 1 ampère et une tension maximum de 40 volts (de tête).

Plus surement, pour un autre régulateur que je connait bien, mais légèrement plus complexe (5 pattes), comme le L200, plafonne à 1,5 ampères pour une tension de 40 Volts.
Ce régulateur abaisse la tension (tu règles la tension désiré, comme tu règles le volume sonore d'une radio) et, en prime, tu peux limiter l'intensité.

Ainsi, en cas de court-circuit (par exemple), tu ne pourras jamais débiter plus que ce qu'aurais demandé ta LED : Tu as fixé U ET I.

Exemple :



Dans cette exemple, tu vires le transformateur : Tu n'es pas concerné.
Tu vires le pont de diode : Tu es en courant continu (Et non pas en alternatif comme le secteur)
Tu vires le condensateur de 4700µF : Tu es sur une source énergétique stable => Une batterie.

On pourras conserver les petits condensateurs : Ils éviterons une éventuelle oscillation/résonnace. (Comme les cloches d'une église)

Il ne te reste que 2 points : les résistances variable de 47R et 10 K

La première, noté 47 R (R pour résistance) vaut 47 Ohms => Variable 0 Ohms à 47 Ohms.
La seconde, noté 10 k (k pour Kilo) vaut 10 K Omega (la lettre grecque), symbole de la résistance dont l'unité est l'Ohm.
Elle s'écrirait en Ohms : 10.000 Ohms (ou la partie littéraire "Ohms" pourrait être remplacer par le symbole "Omega" en Grec.
La valeur de cette résistance variable serait de 0 Ohms à 10.000 Ohms (ou 10 kOmega).


Si ta batterie fait 12 Volts, la valeur max de Vcc sera de 12 Volts - ( 2 à 3 Volts) = 10 Volts.
La valeur Min de Vcc sera .... ces même ( 2 à 3 Volts)
Cette valeur est une caractéristique d'une diode (Y compris les LEDs) et est doublé dans un régulateur (Il y a, au moins 2 diodes dans un régulateur).
On parle de "tension de seuil".

Cela te fait donc, déjà, une tension ajustable de 3 Volts (On dira) à 10 Volts.

Tu peux répartir cette tension comme bon te semblera.

C'est à dire :
Si tu choisis une (1) LED dont la tension d'utilisation est de 3 Volts, tu régleras ton régulateur à 3 Volts et tu connecteras ta LED : Elle sera bien alimentée (Si tu penses à bien respecter + et - Suspect .....

Si tu choisis Deux (2) LEDs dont la tension d'utilisation est de 3 Volts, tu régleras ton régulateur à 6 Volts et tu connecteras tes LEDs, bout à bout : Elle seront bien alimentées (Si tu penses, toujours, à bien respecter + et - Suspect .....

Si tu choisis Trois (3) LEDs ........


Bien.
Si nous avons choisis un L200.
On peut régler l'intensité (Le courant qui traverse la ou les LED(s).
On régleras le potar ( Electronisisme pour potentiomètre, autre dénomination d'une résistance variable) de 10 k

Si notre LED demande une intensité (Le courant qui la traverse) de 0,650 mA, on va régler celui-ci via la résistance variable de 10 k.
De la sorte la ou les leds seront toujours traversées par un débit électrique adéquat, quelle que soit les aléas.

----------------------------------------------------------------

Par ailleurs, si le cœur t'en dit, tu peux, par systéme identique, alimenté une autre cascade de Leds : Il suffit d'un L200, tu détermine la tension et l'intensité nécessaire et tu alimentes ton nouveau réseau de LED.



En ce qui concerne les résistances variables, tu spécifieras "Cermet" lors de la commande.
Ce n'est pas que je sois snob, mais il composant et composant .... les résistances "CERMET" sont nettement plus fiable et cohérentes.

On te demaderas une échelle "Log" ou "Linéaire" : Dans ton cas, une linéaire me semble convenir.

Une bonne marque "Sfernice"
Exemple :
http://cgi.ebay.fr/10x-RESISTANCE-AJUSTABLE-10K-VRAIE-SFERNICE-CERMET-T7YA-/350469590881
http://www.google.fr/imgres?q=Sfernice+Cermet&hl=fr&client=firefox-a&hs=4CR&sa=X&rls=org.mozilla🇫🇷official&biw=1920&bih=1048&tbm=isch&prmd=imvns&tbnid=PXGzNK28Ia4DVM:&imgrefurl=http://www.digikey.com/us/en/ph/Vishay/T93.html&docid=IbcXvA8d19PvxM&imgurl=http://www.digikey.com/Web%252520Export/Supplier%252520Content/Vishay_8026/ph/VishaySfernice_T93.jpg&w=241&h=132&ei=Z2__TtimC4HJhAfdhODNAQ&zoom=1


Un L200, cela ressemble à cela :
http://media.digikey.com/photos/Sharp%20Photos/PQ2CF1J0000H.JPG
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mirmidon
Loupiote incandescente
avatar

Messages : 342
Date d'inscription : 19/06/2010
Age : 64
Localisation : guyane

MessageSujet: Re: Solution "toute faite" pour remplacement halogènes 6v par powerleds et leds Royal Blue?   Dim 1 Jan - 16:02

je sais je suis pas spécialiste mais j'ai un vieux lien d'un plongeur Surprised

mon lien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quatzieu
Torche Multi-LEDs


Messages : 427
Date d'inscription : 12/12/2011

MessageSujet: Re: Solution "toute faite" pour remplacement halogènes 6v par powerleds et leds Royal Blue?   Dim 1 Jan - 16:24

mirmidon a écrit:
je sais je suis pas spécialiste mais j'ai un vieux lien d'un plongeur Surprised
Très bien ce lien !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mirmidon
Loupiote incandescente
avatar

Messages : 342
Date d'inscription : 19/06/2010
Age : 64
Localisation : guyane

MessageSujet: Re: Solution "toute faite" pour remplacement halogènes 6v par powerleds et leds Royal Blue?   Dim 1 Jan - 16:26

merci a toi je reste en mode curieux clown
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quatzieu
Torche Multi-LEDs


Messages : 427
Date d'inscription : 12/12/2011

MessageSujet: Re: Solution "toute faite" pour remplacement halogènes 6v par powerleds et leds Royal Blue?   Dim 1 Jan - 22:10

mirmidon a écrit:
merci a toi je reste en mode curieux clown
Merci !
C'est bien agréable de ne pas avoir l'impression de parler dans le vide Wink


Tien, je me sens d'humeur ... afin que notre ami comprenne mieux certaines bases.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cooper
Li-Io Vs. NiMh !
avatar

Messages : 674
Date d'inscription : 16/07/2010

MessageSujet: Re: Solution "toute faite" pour remplacement halogènes 6v par powerleds et leds Royal Blue?   Lun 2 Jan - 18:12

Quatzieu a écrit:
Merci !
C'est bien agréable de ne pas avoir l'impression de parler dans le vide Wink


Tien, je me sens d'humeur ... afin que notre ami comprenne mieux certaines bases.

Même si je ne te réponds pas, je suis très posts de qualité et j'apprends beaucoup de chose.

Tu ne parles donc pas dans le vide.

Yo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quatzieu
Torche Multi-LEDs


Messages : 427
Date d'inscription : 12/12/2011

MessageSujet: Re: Solution "toute faite" pour remplacement halogènes 6v par powerleds et leds Royal Blue?   Lun 2 Jan - 23:32

Ce soir, je vous emmène faire uu petit tour au royaume de l'électronique.

    Cela va, sans doute vous paraitre décousu, au début, mais après ……




Nous allons commencer par nous amusez avec des piles, genre "bâton" de 1,5 volts (AAA).

Si j'empile mes piles [- => +] => [- => +] => [- => +] , nous avons donc une superposition de 3 piles.

La tension entre le – (moins) du bas et le + (plus) du haut est de combien ?
1,5 + 1,5 + 1,5 = 4,5 Volts.

Bien.

L'intensité (courant) que peux débiter une pile est de combien ???
    Si mes souvenirs sont bons, environs 1.250 mA pendant une heure (après, la pile est vide).
    C'est sa capacité => 1.250 mA/h, mais c'est également l'intensité de décharge maximum de notre pile.
    Au-delà, elle chauffe, mais ne sort pas beaucoup plus de jus.


Mon empilement de piles, peut sortir combien d'intensité ?
    Et bien, pas plus qu'une seule pile : ce qui sort, ne provient jamais que d'une seule et unique pile, un électron d'où qu'il provienne, n'est jamais produit que par une pile, il peut la traversée, en gagner une autre, mais dans cette autre pile, le débit électrique ne pourra jamais dépasser son intensité (courant) limite.


En empilant 3 piles [- => +] => [- => +] => [- => +]
On a augmenté la tension aux bornes extrêmes, mais on a une intensité (un courant) demeuré constant.

Remarquez, on a gagné un truc, tout de même : on a multiplié par 3 l'énergie stockée !
En effet, notre pile, seul, avait, en son volume, une énergie capable de délivrer une puissance de 1,5 v, sous 1,25 A => P=UI => 1,875 watts.

Dans notre empilement, on a multiplié par 3 la tension, on a donc multiplié par 3 l'énergie disponible.




Avec les piles, on a des trucs que l'on nomme "coupleur" (On a la même chose dans d'autre domaine, qu'il soit matériel ou immatériel => C'est alors un couplage)


Avec ces "coupleurs", on peut brancher, nos 3 piles en parallèles.
On a donc les 3 pôles + reliés entre eux, et les 3 pôles moins (-), de même.

Si on mesure la tension aux bornes d'un plus (+) par rapport à un moins (-), inutile de dire que nous aurons 1,5 volts (du moins je l'espère Wink )

Mais qu'en est-il de l'intensité que pourra débiter notre pack de piles ?
    Sans grande surprise, je pense, on devrait avoir 3 fois l'intensité débité par 1 pile, soit 3 x 1.250 mA = 3,750 mA.


Quand sera-t'il de l'énergie stockée ?
    En leur volume, nous aurons une énergie capable de délivrer une puissance de 1,5 v, sous 3,750 mA => P=UI => 1,875 watts.


La même chose que tout à l'heure !



Toujours avec nos 2 assemblages de piles, on va s'amuser à rechercher une autre différence … et à découvrir un autre élément, prépondérant en électricité.


Je vais prendre 2 lampes (ampoule), d'un rendement identique, mais fonctionnant sous une tension différente !
L'une fonctionnera sous 1,5 Volts, l'autre sous 4,5 volts.

Elles émettront donc un flux lumineux identique (rendement identique, puissance/tension identique).


J'allume mes 2 loupiotes et j'attends :

L'une s'éteint plus vite que l'autre, Pourquoi ?
Et laquelle ?


    Il y a toutes les chances que ce soit qui couple les piles en parallèles : l'intensité y étant plus conséquentes (3 x), il y a plus de pertes, plus d'échauffement.

    Cet échauffement est dû à la circulation de nos électrons, à l'intensité, 3 fois plus fortes, qui chemine dans notre lampe + piles.

C'est la résistance.

    En électricité, comme P = UI, on parle, également de U = RI
    U étant toujours la tension, en Volts
    R = Résistance symbole l'omega grec et l'unité l'Ohms (d'un savant allemand qui la découvrit)
    Et I l'intensité en Ampères.

    Le rapprochement de ces 2 équations nous donne alors cela :

      P = RI²
      I= U / R
      R = U / I




Oublions, un instant, nos piles … Et penchons-nous sur nos "Précieux"



La partie émettrice de lumière est constituée par une diode.

    Une LED, n'est jamais qu'une diode (que l'on aura un peu choisi …)
      C'est tellement vrai que, parfois, lorsque l'on n'a rien d'autre sous la main, les électroniciens de labo s'amusent à ouvrir le plastique, le métal d'une diode ou d'un transistor (une double diode) pour utiliser cette particularité.
      NB : Le composant ne vit pas très longtemps …., mais cela suffit à valider une option …)



Il y a toutefois une particularité avec les diodes : elles laissent passer une intensité dans un sens, mais pas dans l'autre, c'est comme une porte de sécurité : On peut sortir, mais on ne peut pas rentrer.

Autre chose, comme notre porte de sécurité, il faut pousser pour que cela s'ouvre : on y met une certaine PRESSION.
Et cela, que ce soit dans un sens ou dans l'autre …., sauf que dans un cas, il faut pousser vraiment très fort !

Ben, une diode, c'est la même chose !


Et si vous relisez, ou que vous rappelez ce qui a été écrit plus haut, à coté de PRESSION, il y a écrit Tension !

    Et, oui, une intensité qui traverse, dans le bon sens, une diode, ne rencontre pas (ou presque) de frein, autrement dit, en électricité, de résistance, par contre, si on mesure, on se rend compte que de la tension a été perdue.
    On parle de "tension de seuil", c'est la tension nécessaire pour que la porte (la diode) s'ouvre.
      Pour une diode lambda, la tension de seuil est de 0,6 Volts – 0,7 Volts et c'est une diode au silicium.
      D'autres diodes, celles au germanium, plus très utilisées, s'ouvre à 0,4 Volts.
      (Les cellules d'appareil photographiques..)

      Lorsque nous utilisons des LEDs, celles de nos précieux, nous sommes en présence d'un autre matériau : l'arséniure de gallium.
      La porte s'ouvre donc pour une autre tension.



Par ailleurs, nos LED (Les Cree and Co), sont rarement composé d'une seule et unique diode : La plupart du temps, il s'agit d'un assemblage de diodes.

Dans la caractéristique de la LED, on fait, par simplification, comme si il n'y avait qu'une seule diode : une diode équivalente à l'assemblage miniLeds.




Si on fait le lien avec mon histoire de piles, de toute à l'heure, je crois que l'on saisira rapidement l'analogie : Une diode, en somme, ce n'est qu'une pile, dont la tension serait négative …

Si je me penche sur les caractéristiques d'une LED qui vous est bien connue, la Cree xlamp xm-l :
Nous pouvons lire :

      • Intensité continue entrante maximum 3.000 mA
      • Tension nécessaire à ses bornes (pour 700 mA) : 2,9 Volts (3,5 V, au maximum pour une mauvaise diode)
      • Tension nécessaire à ses bornes (pour 1.500 mA) : 3.1 Volts
      • Tension nécessaire à ses bornes (pour 3.000 mA) : 3.35 Volts
      • Tension Inverse maximum 5 Volts


Qu'est-ce que " Tension Inverse maximum 5 Volts".
      C'est simplement la pression nécessaire pour que notre porte "de sécurité" s'ouvre dans l'autre sens.
      Dans ce cas, la tension n'est pas bien élevée, il faudra donc y être attentif.

    Ceci étant dit, cela rassure : Si la tension est bien réglée, pour notre diode (Soit au MAX: 3,35 Volts) et que l'on branche la led à l'envers, non seulement elle n'éclairera pas, mais cette tension (3,35 V) étant inférieure à sa tension inverse (5 v), elle ne sera pas détruite.



Pour le reste, exactement comme nos piles, on peut agencer les LEDs comme ces dernières : faire des assemblages série / parallèles, en veillant à :
    Toujours avoir les capacités suffisantes pour les alimenter (Plus de tension) et plus de courant (intensité) et de faire en sorte que la différence entre le surplus de tension / intensité nécessaire aux LEDs aille ailleurs (Aux bornes d'une résistance, d'un régulateur ou d'un dispositif quelconque apte à controler/limiter les paramètres tension / intensité.)


Ainsi, si je décide d'alimenter 2 LEDs Cree XM-L sous 800 mA, je devrais les soumettre à une tension de 2 x 3 Volts.
C'est la tension que peut délivrer 4 piles AAA, brancher comme les LEDs, en série.
Les piles ne pouvant débiter plus de 1.000 mA, l'intensité max que peut supporter une LED (3.000 mA) ne sera jamais atteinte.

Au branchement, mes piles vont chauffer, donner tout le jus qu'elles peuvent, la tension va chuter (La résistance interne à ma pile) et relativement vite, la tension / intensité dans le circuit va s'équilibrer.
A un certain moment, la tension ayant baisser au-dessous de 6 volts, ma lampe va s'éteindre …., mais il y aura encore de l'énergie dans mes piles !
Simplement, une des portes (Une des diodes) se sera fermée.



PS : Ce n'est pas un montage que je recommande
…. Wink clown
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quatzieu
Torche Multi-LEDs


Messages : 427
Date d'inscription : 12/12/2011

MessageSujet: Re: Solution "toute faite" pour remplacement halogènes 6v par powerleds et leds Royal Blue?   Mar 3 Jan - 0:02

Quatzieu a écrit:


Si je me penche sur les caractéristiques d'une LED qui vous est bien connue, la Cree xlamp xm-l :
Nous pouvons lire :

      • Intensité continue entrante maximum 3.000 mA
      • Tension nécessaire à ses bornes (pour 700 mA) : 2,9 Volts (3,5 V, au maximum pour une mauvaise diode)
      • Tension nécessaire à ses bornes (pour 1.500 mA) : 3.1 Volts
      • Tension nécessaire à ses bornes (pour 3.000 mA) : 3.35 Volts
      • Tension Inverse maximum 5 Volts


Zut, il a mal lu, Quatzieu !
    Rajuste tes lunettes .....


Non, non : J'ai bien lu !

Il est bien écrit :
    • Tension nécessaire à ses bornes (pour 700 mA) : 2,9 Volts .... (3,5 V, au maximum pour une mauvaise diode)


On peut donc avoir une LED qui ne laisse passer que 700 mA avec , à ses bornes, une tension de 3,5 Volts !
Et le fabricant trouve cela normal !!!!

Alors, qu'une autre LED, de caractéristiques simplement moyenne, cramera, si elle a un peu plus de tension que 3,35 Volts ....

No Suspect

Ca change pas mal les choses !

    Notre ami Picole ne va pas être content : Sa grosse loupiote, celle aux 3 Leds, risque de devenir quasi borgnes : Il y a une LED en berne !


Bon, réfléchissons !

Qu'est ce qui fait qu'une LED peut cramer ?
    La tension ou l'intensité ?


Si, par exemple, je balance 5 Volts, sur une Cree, il se passe quoi ?
Elle va cramer => On va avoir + de 3 Ampères qui vont traverser la loupiote...

C'est idiot ce que je dis ?
Ou quoi ....

La tension qui fait claquer la LED ou la sur-intensité ?

A bien y réfléchir, il y a beaucoup plus de chance que ce soit la sur-intensité !!!



Alors, pour que la loupiote de notre ami Picole n'est pas une LED en berne, le plus simple ne serait-il pas d'envoyer X Volts (Beaucoup plus) sur les LEDs, mais, par contre, de LIMITER les Ampères !

Si je me débrouille pour que chaque LED soit parcourue par ces 3 Ampères, que je les refroidissent (=> Ça va chauffer), les LEDs seront toujours dans leurs caractéristiques (Indépendamment de la tension)


Tiens, tiens, c'est une idée, cela .....

Rolling Eyes Ça ne serait pas le rôle de ce fichu "machin", électronique, que l'on trouve juste derrière la Led de mon précieux ????

Voui, c'est bien cela ....., mais en un peu plus évolué .....



Prochain Chapitre :
      PWM



On va voir comment on peut, vraiment, Booster un Précieux ... et comment s'affranchir des disparités d'une LED à l'autre ....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DEMONEX
Li-Io Vs. NiMh !
avatar

Messages : 657
Date d'inscription : 15/02/2011
Age : 41
Localisation : Dordogne

MessageSujet: Re: Solution "toute faite" pour remplacement halogènes 6v par powerleds et leds Royal Blue?   Mar 3 Jan - 9:05

Encore!

Là je bois du p'tit lait.

Ce sont ces explications que je prévoyais un jour d'apprendre, n'ayant aucune connaissance en la matière.
Merci pour ce cours didactique et appréhendable par le néophyte que je suis. What a Face
D'ailleurs je copie/colle tout ça par ce qu'il faudra que je relise plusieurs fois. study
Et oui, c'est là que l'on commence à regretter les études qu'on a pas faîte.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://laserpointerforums.com/
DEMONEX
Li-Io Vs. NiMh !
avatar

Messages : 657
Date d'inscription : 15/02/2011
Age : 41
Localisation : Dordogne

MessageSujet: Re: Solution "toute faite" pour remplacement halogènes 6v par powerleds et leds Royal Blue?   Mar 3 Jan - 14:53

Pour illustrer ton commentaire:

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://laserpointerforums.com/
Cooper
Li-Io Vs. NiMh !
avatar

Messages : 674
Date d'inscription : 16/07/2010

MessageSujet: Re: Solution "toute faite" pour remplacement halogènes 6v par powerleds et leds Royal Blue?   Mar 3 Jan - 20:29

Ça mériterait de figurer en Post-it

A noter qu'il existe aussi des montages de batteries en série et parallèle à la fois (pas pour les lampes).
Je vous scanne une doc demain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quatzieu
Torche Multi-LEDs


Messages : 427
Date d'inscription : 12/12/2011

MessageSujet: Re: Solution "toute faite" pour remplacement halogènes 6v par powerleds et leds Royal Blue?   Mar 3 Jan - 20:48

DEMONEX a écrit:
Pour illustrer ton commentaire:


Excellent !

Comme quoi un bon dessin vaut mieux qu'un long discours !!
(Il ne manque que l'illustration de l'échauffement créer par Ohms sur Ampère !

Cooper a écrit:

A noter qu'il existe aussi des montages de batteries en série et parallèle à la fois (pas pour les lampes).
Je vous scanne une doc demain.
J'aurais pensé que l'on aurait fait l'association !

On peut, tout aussi bien mettre une série de batteries en parallèle.

Et pour les leds, il en est de même.
Ainsi, sur les futures (à sortir) LED Sharp "Mega Zeni" , nous rencontrons 160 chips LED sur 10 rangées parallèles.
Soit 16 Leds juxtaposées en série (Comme mon empilement de piles, électriquement parlant) et sur 10 rangées (parallèle).

Le tout sur un support similaire à ce que l'on rencontre au centre du réflecteur de nos "précieux".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cedrick
"Alone in the dark..."


Messages : 24
Date d'inscription : 26/11/2011

MessageSujet: Re: Solution "toute faite" pour remplacement halogènes 6v par powerleds et leds Royal Blue?   Mar 10 Jan - 9:50

Mais non, tu ne parles pas dans le vide.... je reviens seulement aujourd'hui sur le forum après une quinzaine professionnelle assez... éprouvante nerveusement... je digere les deux pages et je commente Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cedrick
"Alone in the dark..."


Messages : 24
Date d'inscription : 26/11/2011

MessageSujet: Re: Solution "toute faite" pour remplacement halogènes 6v par powerleds et leds Royal Blue?   Mar 10 Jan - 10:19

Vous allez me traiter d'andouille mais quelqu'un pourrait il m'expliquer pourquoi, à chaque solution pré-montée de ce type ( je poste un exemple sous la min, http://www.led-tech.de/en/High-Power-LEDs-Cree/CREE-Solutions/3-x-CREE-XM-L-U2-on-round-PCB-LT-1791_120_117.html ), il n'existe par une solution existante ( autre exemple sous la main : http://www.ledsales.com.au/catalog/index.php?main_page=product_info&cPath=148_182_184&products_id=740 ) de régulateur chez le meme revendeur.

Je suis peut etre candide mais, cela ne semble t'il pas logique de proposer pour un type de montage en une ou plusieurs leds, dans la meme categorie, les lentilles correspondantes, les régulateurs correspondants, en terme de diamètres, de diffusion et du type d'alimentation?

En tout cas, grand respect pour toutes ces explications nécessaires Quatzieu , je pense mieux cerner les contraintes liées à ce type de montages... meme si je dois avouer qu'on s'écarte sensiblement de ce que j'envisageais, à savoir, quelque chose de simple à réaliser Wink

Mais tu vas etre content, j'ai compris plein d'trucs : les W sont liés au type de batteries, et le rendement d'une led aux mA restitués par le régulateur qui fait office aussi de protection face à une sur-tension ( coupe t'il aussi le "lien" entre la led et les batteries en cas de decharge profonde?... faut que je re-lise tes posts ). De plus, plus on "booste" les mA, plus on augmente la puissance lumineuse de la led ( aie, vais me faire taper, on va dire rendement, alors?), mais plus on dégrade la durée de vie de celle ci. Et, plus on ajoute de leds, plus on a besoin de W.

J'ai bon, dis? Wink

Et la, je me grille en disant : par contre, je me demande s'il existe une difference entre des regulateurs delivrant 3W pour une led, ou 1W pour 3 leds.....

Donc, si j'ai bien compris, tu m'orienterais plutot vers ce type de montage? ( je deteste poster des liens vers d'autres fo'... désolé... ) www(.)forum(.)led-fr(.)net/forum/viewtopic.php?f=83&t=1436
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quatzieu
Torche Multi-LEDs


Messages : 427
Date d'inscription : 12/12/2011

MessageSujet: Re: Solution "toute faite" pour remplacement halogènes 6v par powerleds et leds Royal Blue?   Jeu 12 Jan - 1:23

Cedrick a écrit:
quelqu'un pourrait il m'expliquer pourquoi, à chaque solution pré-montée de ce type, il n'existe par une solution existante de régulateur chez le meme revendeur.
En majorité, les LEDs sont vendues pour des éclairages de vitrine, ou spécifique (C'est l'effet qui est recherché).

Si tu as du 250 v, le régulateur (et le transformateur) sont différents.

Reste la niche que représente les "loupiotes"
Cedrick a écrit:
Je suis peut etre candide mais, cela ne semble t'il pas logique de proposer pour un type de montage en une ou plusieurs leds, dans la meme categorie, les lentilles correspondantes, les régulateurs correspondants, en terme de diamètres, de diffusion et du type d'alimentation?
Ca pourrait être logique de proposer un "tout" cohérent, oui.
Mais, cela me parait plus intéressant, lorsque l'on parle d'une installation dédiée, d'y apporter un large panel de possibilités.
Reste que les éléments sont, rarement, bien explicités....
Cedrick a écrit:
je pense mieux cerner les contraintes liées à ce type de montages... meme si je dois avouer qu'on s'écarte sensiblement de ce que j'envisageais, à savoir, quelque chose de simple à réaliser Wink
J'ai pensé à toi, et j'ai commencé à établir une sorte de petit "cours".
C'est un melting pot de ce que j'ai glané sur le Web, je ne le cacherais pas.

Cela aura le mérite d'être plus digeste.

(Actuellement, ces derniers jours, j'ai un peu mis de coté : question de temps.)

Cedrick a écrit:
Mais tu vas etre content, j'ai compris plein d'trucs : les W sont liés au type de batteries, faut que je re-lise tes posts ). De plus, plus on "booste" les mA, plus on augmente la puissance lumineuse de la led ( aie, vais me faire taper, on va dire rendement, alors?), mais plus on dégrade la durée de vie de celle ci. Et, plus on ajoute de leds, plus on a besoin de W.
Cedrick a écrit:


J'ai bon, dis? Wink
On va trier, un peu, si tu le veux bien Wink

Oui, les Watts sont liés aux batteries, mais pas uniquement.
C'est vrai dans la mesure ou pour avoir x Watts, il faut que la batterie puisse les délivrer.

Par exemple, il serait très difficile de demander une puissance de 3 w (C'est la puissance d'une LED, presque "commune") a une unique pile de 1,5 Volts capable de délivrer, au max, 1 Ampère.
Au mieux, cette pile peut alimenter, directement, une charge inférieure ou égale à 1,5 Watts.

Mais, grâce à l'électronique, on le peut, au prix d'une durée de vie de la pile, relativement bref, et à celui d'un scintillement, plus ou moins perceptible de la Led.

Oui, si on surcharge la LED, sa vie va réduire, plus ou moins vite.
Et oui, en mettant 2 Led, on multiplie le flux lumineux (Les Lumens) d'autant et la consommation et la puissance.
3 W + 3 W = 6 W

On verra plus loin pour le reste de ta phrase.


Cedrick a écrit:
et le rendement d'une led aux mA restitués par le régulateur qui fait office aussi de protection face à une sur-tension ( coupe t'il aussi le "lien" entre la led et les batteries en cas de decharge profonde?...
Le rendement de la LED est intrinsèque à celle-ci.
Il n'est pas linéaire.

Rappel :
Le rendement, c'est un facteur de conversion.
Dans notre cas, on transforme une énergie chimique en, d'abord, énergie électrique, puis, en lumière.
L'énergie chimique étant contenue dans la pile (ou l'accus).
L'énergie électrique se transformant au sein de la led, en lumière.

Pour notre Led, l'énergie électrique n'est pas transformé à 100 % en lumière.
Il y a des pertes.

Et comme notre Led chauffe, elle dissipe sous cette forme, ces pertes.

  • Plus elle chauffe, plus les pertes sont importantes.
    Elle n'atteindra donc pas son meilleur rendement pour une intensité moyenne maximum.

    -
      Au-delà de cette intensité moyenne maximal, le processus s'emballe et la Led brule => les pertes augmentent d'une manière exponentielle et ... flash !

  • In versement, si on l'a sous-alimente, elle éclaire beaucoup moins, bien que la consommation électrique soit que de peu, inférieure : son rendement baisse, donc.


Le rendement, c’est-à-dire la conversion la plus élevé de l'électricité en lumière ne s'opère qu'à un point précis.
Il s'exprime en Lumens par W (lm /W)
Plus le nombre de Lumens émis est important pour une puissance d'un Watt est important, meilleur est le rendement (La conversion).

Par contre, si on cherche à avoir le maximum de Lumens, il peut être intéressant d'envoyer le maximum de Watts sur la Leds, même si le rendement va décroitre, les Lumens vont augmenter et … ca va chauffer.

Tu as donc raison en disant : " De plus, plus on "booste" les mA, plus on augmente la puissance lumineuse de la led"

Si notre led de 3 W a un rendement moyen (On va faire une moyenne) de 120 lm /W, on aura :
- 120 lm pour 1 Watt
- 240 lm pour 2 Watt
- 360 lm pour 3 Watt
En réalité, le flux lumineux sera différent, sans doute un minimum pour 1 W de 100 lm et un maxi de 300 lm pour 3 W. (Le rendement n'étant pas linéaire, donc pas "moyen".)

Ceci dit, avec de l'électronique, on lui fera "cracher" dans les 500, voir plus, Lumens !
(On verra plus tard, comment.)


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quatzieu
Torche Multi-LEDs


Messages : 427
Date d'inscription : 12/12/2011

MessageSujet: Re: Solution "toute faite" pour remplacement halogènes 6v par powerleds et leds Royal Blue?   Jeu 12 Jan - 1:32

Cedrick a écrit:
et le rendement d'une led aux mA restitués par le régulateur qui fait office aussi de protection face à une sur-tension ( coupe t'il aussi le "lien" entre la led et les batteries en cas de decharge profonde?...
C'est pas le régulateur qui restitue !

Comme tout appareil électrique, il faut de l'énergie pour qu'il fonctionne.
Cette énergie est de nature électrique.

Notre appareil, en électricité/électronique, on parle de "Charge", est la LED.
Notre LED a donc besoin d'électricité pour fonctionner.

Cette électricité se caractérise par une tension (Pression) et une intensité (Débit)

Pour pouvoir "traverser" la diode électroluminescente, il faut une certaine pression aux électrons, soit une tension.

Dans le cas de la XLM, c'est un minimum de 2,5 Volts et un maximum de 3.35 Volts, ENVIRONS.

En dessous de 2,2 Volts (On dira), l'électricité n'a pas une tension (pression) suffisante pour traverser la Diode.

C'est la fonction du régulateur d'adapter la tension venant des batteries, à la tension nécessaire à la Led.

C'est une sorte d'adaptateur, de transformateur.

Il est, également composée de diodes (au moins 2 => Transistor).
Comme la diode, s'il n'a pas une tension suffisante, il ne laissera pas passer tension et intensité : il se coupera.

Le régulateur va recevoir de l'électricité.
A sa borne + (Donc, à l'entré), on va lui mettre :
  • une tension entre 0 et 3 volts,
  • puis entre 3 Volts et 40 Volts
  • et, enfin + de 40 volts de courant continu.


A sa sortie, on aura, selon nos désirs et selon notre réglage (par exemple : 3,5 Volts) :
  • Pour une tension comprise entre 0 et 3 volts en entré, une tension de sortie de : 0 Volts
  • Pour une tension comprise entre 3 et 40 volts en entré, une tension de sortie de : 3,5 Volts
  • Pour une tension supérieure à 40 volts en entré, une tension maximum => Tout aura griller !


Le régulateur permet donc d'alimenter correctement ma led, pour un empilement de 4 piles (6Volts) ou ….25 piles !




Si je suis intelligent … (Ce qui n'est pas certain ….)

Sachant que mon régulateur se coupe pour 3 Volts (par exemple), qu'il me faut 3,5 volts aux bornes de ma LED, pour qu'elle éclaire très bien.

Qu'un accus, chargé, a 1,20 Volts à ses bornes et qu'un accus déchargé n'a plus que 1 volts.

Si je compte bien, il me faut au moins, 3 Volts (tension prise par le régulateur) + 3, 5 Volts (Tension prise par la LED) = 6.5 Volts.

Avec 6,5 Volts, la led éclaire un max.

Avec 5, 5 Volts, elle éclaire plus grand-chose et est prête à se couper (A moins que ce soit le régulateur qui ne coupe)

Il nous faut donc alimenter ce montage (Led et son régulateur) avec, au moins, 5,5 volts et au mieux 6,5 volts.

Rappel :
Qu'un accus, chargé, a 1,20 Volts à ses bornes et qu'un accus déchargé n'a plus que 1 volts.

6 accus (Chargés) de 1, 2 V = 7,2 V
6 accus (Déchargés) de 1, 00 V = 6 V

5 accus (Chargés) de 1, 2 V = 6 V
5 accus (Déchargés) de 1, 00 V = 5 V

Dans le premier cas, on réglera le régulateur sur une tension, en sortie de 6,5 volts, et on aura le maximum d'éclairage de la Led.
Par contre, nous n'aurons pas de protection de décharge profonde (Ce n'est pas dit : Je n'ai pas les chiffres)

Dans le second cas, on réduira le réglage du régulateur sur une tension, en sortie de 6 volts (On ne peut faire moins), et on aura un bon niveau d'éclairage de la Led (Mais pas le max).
Par contre, nous aurons une protection de décharge profonde : la tension ne pouvant tomber en-dessous de 5 volts.


PS : Le régulateur ne coupe pas le "lien", mais il n'y a pas de jus qui passe.






Cedrick a écrit:
Et la, je me grille en disant : par contre, je me demande s'il existe une différence entre des régulateurs délivrant 3W pour une led, ou 1W pour 3 leds.....
Je ne saisis pas bien ….

Revenons à notre régulateur :
Admettons qu'il laisse passer 1 ampère.

On a vu qu'il fonctionnait à une tension comprise entre 3 Volts et 40 Volts.
Quelle que soit le bazar qu'il est chargé d'alimenté, sous :
  • 3 Volts x 1 Ampère, il dissipera une puissance de 3 Watts.
  • 4 Volts x 1 Ampère, il dissipera une puissance de 4 Watts.
  • 5 Volts x 1 Ampère, il dissipera une puissance de 5 Watts.
  • 6 Volts x 1 Ampère, il dissipera une puissance de 6 Watts.
  • 7 Volts x 1 Ampère, il dissipera une puissance de 7 Watts.
  • x Volts x 1 Ampère, il dissipera une puissance de x Watts.
  • 40 Volts x 1 Ampère, il dissipera une puissance de 40 Watts.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quatzieu
Torche Multi-LEDs


Messages : 427
Date d'inscription : 12/12/2011

MessageSujet: Re: Solution "toute faite" pour remplacement halogènes 6v par powerleds et leds Royal Blue?   Jeu 12 Jan - 1:36

Dans notre exemple de tout à l'heure, le régulateur aura, pour un éclairage maxi, une tension à baisser de 3 + (7,2 – 6,5 ) = 3,7 V
Et pour un éclairage "moyen"
3 v - 0 = 3 V

Si l'intensité était d'1 ampère, la puissance à dissiper par le régulateur est de 3,7 Watts (au max) et de 3 Watts (au mini).

Après, mais cela prend le temps de la réflexion, on peut agencer plusieurs leds de sorte que nous ayons le moins de puissance à dissiper dans le régulateur chargé de ces leds et adopter un autre agencement d'accus de sorte d'avoir une puissance lumineuse maximum et une protection de décharge profonde.

Un tableur, des caractéristiques (accus, Led et régulateur) et c'est parti.
Cedrick a écrit:
Donc, si j'ai bien compris, tu m'orienterais plutot vers ce type de montage?
  • Tu n'es pas tenu à de la miniaturisation.
  • Tu as la place pour mettre une grosse batterie (Tension et capacité)
  • Tu n'as pas d'impératif de refroidissement (Dans l'eau !!!!!)


  • Par contre, si j'ai bien compris, tu as un impératif de prix et … de résultats.


Dans ce cas, tu mets tes sous dans des LEDs (avec les couleurs qui vont bien), tu prends 2 régulateurs à 2 - 10 (grand max) euros, une pincé de résistances, 2 - 4 condensateurs, une batterie modèle "qui va bien" et tu branches cela.

Les régulateurs (2 => 1 par circuit type de LEDs) seront du genre "linéaire", type LM317, LM337 (and Co ou L200.

Les trucs que l'on voit, c'est ou :
  • Régulateurs à découpage (parfois des PWM)
  • Des circuits, élévateur ou abaisseur, de tension.
    (Vulgairement parlant, c'est des alimentations à découpage, miniaturisé ….., les mêmes que celles d'un ordinateur … en plus petit et moins puissant.)


Tu n'as pas besoin de cela : tu ne recherches pas une Formule I ou une Ariane VI.

Tu veux un truc simple et économique. (Mais qui éclaire)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stefeck
Et la Lumière fût !
avatar

Messages : 147
Date d'inscription : 29/05/2010
Localisation : nord de la Loire / France

MessageSujet: Re: Solution "toute faite" pour remplacement halogènes 6v par powerleds et leds Royal Blue?   Sam 14 Jan - 17:15

Début facile, pas mal d'explication clair net et précise, mais là, sur le final, j'avoue que je vais relire tout ça !

C'est captivant, bien expliqué, mais à relire pour moi. ;-)

Je comprends mieux l'effet scintillement perçu par certain sur leur lampe, maintenant.
pareil pour le clone de la TK35 que picole avait acheté, on vois mieux ou se situe le problème, tension ou ampérage trop haut, mauvaise régulation, trop de chauffe, et ça fini par claquer. L'original, la TK35 dois avoir un circuit plus protégé donc plus cher. Ceci explique cela.

Même si nous ne sommes pas tous très éloquents, cela n'empèche pas la lecture des posts, mais comme c'est pas mon domaine, je ne peux que lire :-D et apprécier le contenu.

merci

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quatzieu
Torche Multi-LEDs


Messages : 427
Date d'inscription : 12/12/2011

MessageSujet: Re: Solution "toute faite" pour remplacement halogènes 6v par powerleds et leds Royal Blue?   Dim 15 Jan - 0:01

stefeck a écrit:
Je comprends mieux l'effet scintillement perçu par certains sur leur lampe, maintenant.
Cela vient d'autre chose, Stefeck.
Si j'avance trop vite, personne ne comprendra (Et certainement pas notre ami, non pas parce qu'il ne soit pas équipé d'une tête pensante..., non, simplement parce que cela ne convient pas à la photo.)
    Pour bien saisir le Pourquoi ? du Comment ? , il faut suivre les innovations et les contraintes de la "lampe de poche".
      En fait, c'est toujours une histoire "d'empilement de piles", sauf qu'à un moment, on a décidé d'arrêter de les empiler/accoupler , tout en demandant davantage aux LEDs : on s'est mis à les faire clignoter.
      De la sorte, on arrive à "sortir" 3 ampères, pour la LED, d'une pile qui ne peut en délivrer qu'un !

        Aller, je me lance, mais d'une manière succincte. !
        Parenthése ! a écrit:
        Vous vous rappelez de mes piles : mon réservoir d'énergie.

        Nous allons transposer ce réservoir d'énergie chimique en un réservoir d'énergie hydraulique.
        • Notre pile se trouve donc transformé en une petite retenue d'eau :
          Petite, car la capacité (la quantité) est faible
          Pas très élevée (donc incapable de générer une pression élevée => Pression = tension.)
          Et pour clore le tout, pourvu d'un tuyau de sortie de faible section, (donc de faible débit => débit = intensité/courant.)


        Nos LEDs, sont le(s) moulin(s), un peut en contrebas, c'est elle(s) que la (les) retenue(s) sont chargée(s) d'alimenter.
        • Il(s) demande(nt) un débit puissant (une intensité forte), et si on veut les booster, on leur fournira une pression afin d'accélérer le débit.
          Hors, nous n'avons que de petites retenues .....



        Voilà ce que l'on va faire :
        On va construire une chambre, une citerne, pourvu d'une entrée et d'une sortie.
        • La sortie sera de forte section et pourvu d'une vanne que l'on pourra fermer et ouvrir, à loisir et rapidement !
          Vanne de sortie de notre citerne, fermée, l'eau va s'accumuler, à l'intérieure, de plus, celle-ci étant presque close, la pression dans cette enceinte, va croitre.
          D'un seul coup, on va ouvrir la vanne : Ce n'est pas, alors, le ruisseau s'échappant d'une des retenues qui va s'écouler, mais une rivière, pendant un bref instant.
          Lorsque le courant tari, on ferme la vanne, l'eau s'accumule à nouveau dans la citerne et la pression monte.


        Pour le moulin, notre LED, que se passe t'il ?
        • Jusqu'alors, elle vivotait, elle lumignotait, sous la ruée des eaux, notre moulin s'emballe et tourne avec une puissance insoupçonnée.
          Le flot tari, qu'importe, il se repose, c'est qu'il a chaud : il a beaucoup travaillé !
          Le flot revient : Il retravaille, tandis que notre citerne se revide.


        Le problème, c'est qu'il faut que les choses se passent suffisamment vite pour que l'œil et l'organisme humain ne le perçoive pas .. et l'homme perçoit le dixième, le vingtième de seconde.
        (L'appareil photo, la caméra, on n'en parle pas : eux ils réagissent au millième de seconde !)

        Dans la réalité de nos précieuses, les choses vont beaucoup plus vite, je ne connais pas les valeurs, mais très vraisemblablement au-delà des 20 kHz (20.000 fois par seconde) et, vraisemblablement, pour les circuits de dernières générations, au-delà des 20 - 30 - 40 MHz (millions par seconde)
          Un problème nait de ces grandes vitesses, c'est les phénomènes de résonnance et d'harmoniques.
            Comme la corde d'un piano, d'un instrument quelconque, donnant une note identique (Le La, pourquoi pas)
            Si on joue un LA, sur une guitare, on se dit : "Tiens, une guitare", sur un piano : "Tiens, un piano".
            Pourtant la note est la même !

            Il n'y a qu'une chose qui diffère, les harmoniques et les résonnances.
            En même temps que la note fondamentale (Le LA) est émise, d'autres notes le sont également (Des multiples ou sous multiples du LA fondamental.)
            C'est ce qui nous permet de différencier une guitare d'un piano, d'une flute ou d'un hautbois.
        Pour nos précieuses, modernes, il en est de même : un clignotement plus violent nous apparaît, d'autant plus qu'il est cyclique et que sa fréquence d'apparition est inférieure aux 10 - 20 Hz (le dixième - le vingtième de seconde)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cedrick
"Alone in the dark..."


Messages : 24
Date d'inscription : 26/11/2011

MessageSujet: Re: Solution "toute faite" pour remplacement halogènes 6v par powerleds et leds Royal Blue?   Lun 16 Jan - 17:42

Bouh.... merci aux moderateurs... j'avais posté par erreur un nouveau thread en lieu et place de la reponse... faudrait jamais repondre en passant rapidement devant l'ordinateur... Smile

Quatzieu, ces derniers posts sont... impressionnants pour un néophite comme moi, et je commence à cerner un peu la complexité de la chose... bref, je me fais peur Wink
Merci merci merci pour toutes ces informations précieuses!!

Bon, tout ça pour dire que, de mon côté, par volonté de faire avancer les choses de manière empirique, je vais vérifier de manière simple ce que "rendent" les leds les plus puissantes que j'aie trouvé en royal blue en installant en place et lieu d'une led alimentée par 3 AAA et un régulateur envoyant 700mA un module tout près de 20mm avec une royal blue 3W, histoire de voir ce que donnent quelques 740mW ( ce qui me donne bizarrement 500 lumens... j'y crois pas du tout... je m'attendais à 100lm... j'ai du me gourrer dans mes calculs...) sur une petite Intova...
Je ne m'attends pas à une surprise énorme mais ça sera une bonne base de départ de manière à envisager un montage à partir de 1/2 ou 3 leds en 700/1000mA.

Bon Quatzieu, tu vas ronchonner, les seules que j'aie trouvé à pas trop cher deja placées sur un module sont des Luxeon aux alentours de 3€ Wink

Pour le reflecteur existant, en espérant que la taille de led ne soit pas plus importante, je vais laisser le réflecteur 8° qui est dessus. Plusieurs raisons : proximité du sujet éclairé ne nécessitant pas d'avoir un large rayon, perte de luminosité si lentilles diffusant plus largement... et puis surtout : pas trouvé pour l'instant de lentilles correspondant à d'une part cette led, et de l'autre le logement dans laquelle elle va etre insérée Wink Pour un début, ça sera quand meme plus simple Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quatzieu
Torche Multi-LEDs


Messages : 427
Date d'inscription : 12/12/2011

MessageSujet: Re: Solution "toute faite" pour remplacement halogènes 6v par powerleds et leds Royal Blue?   Lun 16 Jan - 18:22

Cedrick a écrit:
ce que "rendent" les leds les plus puissantes que j'aie trouvé en royal blue en installant en place et lieu d'une led alimentée par 3 AAA et un régulateur envoyant 700mA un module tout près de 20mm avec une royal blue 3W, histoire de voir ce que donnent quelques 740mW ( ce qui me donne bizarrement 500 lumens...
Cela me semble très correct, vu comment tu comptes les alimenter.
Cedrick a écrit:
Bon Quatzieu, tu vas ronchonner, les seules que j'aie trouvé à pas trop cher deja placées sur un module sont des Luxeon aux alentours de 3€ Wink
Pourquoi veux-tu que je ronchonne : Depuis le début ne t'ai-je pas parlé des Luxéons ?
Cedrick a écrit:
Pour le reflecteur existant, en espérant que la taille de led ne soit pas plus importante, je vais laisser le réflecteur 8° qui est dessus.
C'est bien ainsi que je voyais la chose (Et c'est une raison pour lesquelles je parlais des Luxéons ...)
Cedrick a écrit:
Plusieurs raisons : proximité du sujet éclairé ne nécessitant pas d'avoir un large rayon, perte de luminosité si lentilles diffusant plus largement... et puis surtout : pas trouvé pour l'instant de lentilles correspondant à d'une part cette led, et de l'autre le logement dans laquelle elle va etre insérée Wink Pour un début, ça sera quand meme plus simple Smile
Je le pense bien !

Dernier point :
Cette lumière bleu, ne la regarde pas trop ....., ce n'est pas bon pour la vue.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cedrick
"Alone in the dark..."


Messages : 24
Date d'inscription : 26/11/2011

MessageSujet: Re: Solution "toute faite" pour remplacement halogènes 6v par powerleds et leds Royal Blue?   Mar 17 Jan - 7:27

Slt Smile

Je pensais avoir lu que tu onsidérais les luxeons comme pas forcement la meilleure solution du fait de leur montée en température... ha zut, ça devait etre dans les tous premiers posts...

Pour le bleu, toujours mieux que les uv, y compris pour la faune et flore récifales Wink

Je te tiens au courant dès que la mod est effective mais, je ne pourrai poster de video ou photo du résultat que seconde moitiée de février, une fois de retour. En ce moment, ça pince sévère chez nous ( hum... +2° si, c'est froid^^ ) et je n'ai pas reçu ma combinaison étanche, donc pas d'essai prévu avant de partir ( sauf jardinerie eventuellement mas bon, en combi, masque, blocs... ça risque d'efffrayer la faune locale... ).

En espérant que cet essai confirme mes espérances et ton travail pour la suite des opérations Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quatzieu
Torche Multi-LEDs


Messages : 427
Date d'inscription : 12/12/2011

MessageSujet: Re: Solution "toute faite" pour remplacement halogènes 6v par powerleds et leds Royal Blue?   Mar 17 Jan - 12:40

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Solution "toute faite" pour remplacement halogènes 6v par powerleds et leds Royal Blue?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Solution "toute faite" pour remplacement halogènes 6v par powerleds et leds Royal Blue?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Solution "toute faite" pour remplacement halogènes 6v par powerleds et leds Royal Blue?
» quelle race et faite pour moi
» Bilan trousse de secours toute faite à petit prix.....
» Quelle race est faite pour moi?
» quelle race est faite pour moi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LoupiotesAddict :: Loupiotes :: Amoureux de la technique-
Sauter vers: