Lampes de poche et accessoires lumineux.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Fenix HL50 présentation et critiques ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
BrunoC
"Alone in the dark..."
avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 31/08/2014

MessageSujet: Fenix HL50 présentation et critiques ...   Jeu 26 Fév - 16:11

Bonjour à tous les loupioteurs,
Une petite revue de la Fenix HL50


" />

" />

Il s’agit d’une petite frontale à prix doux (on la trouve sans problème autour de 45 €) de chez Fenix.
Elle a entre autre, la particularité d’accepter deux formats d’accus : AA et CR123, grâce à un simple adaptateur qui se visse au cul de la lampe. On peut donc passer d’un format à l’autre en quelques instants. C’est à ma connaissance un cas unique et c’est vrai que ça peut dépanner. D’un autre côté je me vois mal me balader avec la lampe sur le crâne et le culot AA dans la poche juste au cas où …
Pour ma part je trouve la lampe avec l’accu CR123 vraiment très courte : 6,5 cm de long, c’est 1,5 cm de plus qu’un accu AA … Vraiment rikiki, même un peu plus courte que certaines Zebra équipées du même accu. Avec le culot AA en plus la lampe va chercher dans les 82 mm environ et là, Zebra fait un peu mieux d’environ 1 cm je crois.
Pour les niveaux d’éclairage, la HL50 propose 4 niveaux : faible, moyen, fort et burst (turbo).
Avec un accu CR123A :
- 170 lumens (3 h) ;  60 lumens ( 9h45) ;  4 lumens (150 h)  
Avec un accu AA  :
150 lumens (2 h) ; 55 lumens (6h20) ; 3 lumens (110 h)
Le bouton de mise en marche unique est en caoutchouc souple finement quadrillé, il est très doux et agréable à utiliser. L’allumage se fait par une simple pression. Par pressions successives on passe d’un mode à l’autre en boucle. L’extinction se fait par une pression longue. Lampe allumée, si on maintient la pression plus longtemps, la lampe s’éteint et passe en mode burst (en 1 seconde environ), en relâchant le bouton on revient au mode précédent. Le mode turbo nécessite donc de maintenir la pression en permanence.
Le bandeau est simple, de couleur grise et arbore le nom de la marque. Rien d’original de ce côté-là, mais il est large et de bonne qualité, confortable à porter et adapté à la lampe. Non le problème ne vient pas du bandeau, analogue à ce qui se fait chez les concurrents sérieux de Fenix. Le problème vient de la fixation de la lampe, un bidule en métal qui permet de clipper la lampe aux risques et périls de l’anodisation, mais le pire est un anneau de fixation qui se place sur le filetage du cul de la lampe et qui se trouve emprisonné dans celui-ci quand on verrouille le compartiment batterie.
Alors là … j’ai pas compris … !
Si on veut enlever la lampe il faut dévisser le cul et sortir cet anneau qui se prend dans le filetage et surtout qui bute sur le joint d'étanchéité. Si on veut éviter de bousiller le joint en moins de deux il faut l'enlever, puis le remettre ...  scratch  Ou comment faire compliqué quand on peut faire simple.
Mais attendez ... ce n'est pas fini ... Si on veut faire pivoter la lampe pour l'orienter, comme cela se doit pour toute frontale digne de ce nom ... cépapossible ! Eh non ! Et pourquoi ? Parce que ... Na !
Eh oui, vous l'avez deviné, quand le bouchon de la lampe est serré à fond, l'anneau est bloqué et empêche la lampe de pivoter dans le clip métallique qui enserre le corps de la lampe. Il faut donc desserrer auparavant le bouchon pour donner un peu de jeu à l'anneau, régler la lampe et verrouiller à nouveau ... sauf qu'en serrant le bouchon on fait bouger la lampe ...  Evil or Very Mad  Bref pas pratique du tout !
Je comprends que les concepteurs on voulu un système qui permette de bloquer la lampe pour qu'elle ne bouge pas et qu'elle ne puisse pas sortir de son clip métallique et que l'anneau un fois bloqué remplit bien cette fonction. Je pense pourtant qu'un simple système en caoutchouc comme sur les Armytek  aurait suffi ... De plus pas de risque pour la lampe !
Bon vous savez maintenant pourquoi j'ai viré l'anneau au bout de 5 minutes ... La lampe tient très bien sans lui, sauf si vous cassez des briques avec la tête ... et encore je suis pas sûr ...
Foutu anneau ... m'a énervé ... je vais peut être écrire un bouquin là-dessus ... Une histoire d'anneau qui attire plein de problèmes à son propriétaire ... c'est une bonne idée ça !
Bon pour la partie éclairage c'est plutôt pas mal, éclairage digne d'une floodeuse, c'est clair la HL50 ne porte pas à 800 mètres, mais elle fait bien son boulot à courte distance avec son petit réflecteur.
A titre indicatif, le niveau bas est idéal pour lire sans éblouissement et porte bien à très courte distance. Le niveau moyen commence à être intéressant pour faire un travail plus précis qui nécessite un éclairage plus puissant sans être éblouissant, ou pour se déplacer à l'extérieur. Le niveau fort servira plutôt en extérieur ou pour toute situation qui nécessite un éclairage assez puissant mais à une distance assez rapprochée.
Si l'autonomie annoncée est respectée, c'est plutôt honorable pour un accu AA, les accus CR123 de qualité ne sont pas légion et je doute que la HL50 tienne ses promesses avec ce format d'accu, mais là ce n'est pas la lampe qui est en cause ...

POINTS FORTS
:


- Rapport qualité/prix pour une frontale de marque. La qualité globale n'est pas mal du tout pour le prix. En plus elle a une bonne bouille !
- Poids et encombrement : la lampe est petite et légère et se fait vite oublier.
- Facilité d'utilisation.
- L'étagement des niveaux est bien pensé pour un usage rapproché et en intérieur. La lampe n'est pas éblouissante.
- L'utilisation de 2 types d'accus ... ça peut s'avérer utile ...
- Autonomie très correcte pour ce type de lampe et d'accu.
- La lampe peut pivoter sur 180°
- J'ai chipé le clip de la LD10 ... il s'adapte parfaitement à la HL50 qu'on peut alors fixer sur une une poche poitrine par exemple ... dommage que Fenix n'en fournisse pas un, mais on a tous ça au fond d'un tiroir.
- On peut la poser sur le cul.
- Peut servir de lampe à main sans aucun problème.

POINTS NÉGATIFS :


- La fixation de la lampe ! Surtout ne pas se servir de l'anneau ... j'ai déjà lu ça quelque part ...
- L'anodisation risque d'avoir la vie courte si on fait bouger la lampe dans son clip en ferraille. Peut être qu'un petit bout de chatterton ...
- La position de l'interrupteur à l'extrémité de la lampe est moins pratique qu'un positionnement latéral (type Armytek ou Zebra).
- Pas de vis non graissé à réception de la lampe ... problème vite corrigé par mes soins d'ailleurs ...
- Avec un accu de mauvaise qualité ou incomplètement chargé tous les modes ne sont pas disponibles. Apparemment la HL50 aime les accus de qualité, bien chargés si possible ...
- Le mode burst difficilement accessible puisqu'il faut maintenir le bouton enfoncé en permanence ... ce qui nous prive d'une main ... or je rappelle à Fenix que le but de la frontale ... est de disposer de nos deux petites menottes en même temps ... sinon on prend une torche ! De plus l'interrupteur est mal placé pour permettre une pression continue avec une seule main ... et je ne vous parle pas de l'anneau ...
- J'aurais aimé un cul aimanté ... pour la prochaine version peut-être ?

EN RÉSUMÉ :


Une belle petite lampe, abordable bien pratique, très discrète et de qualité. La HL50 permet d'utiliser des accus AA avec des performances tout à fait honorables. L'éclairage est agréable et suffisamment puissant pour un usage rapproché, idéal pour la lecture ou toute activité manuelle. La HL50 ne sera pas en reste à l'extérieur sur des distances raisonnables bien sûr. La lampe se révèle polyvalente et pourra servir comme frontale ou lampe à main. On déplorera l'absence de fond aimanté, de clip de poche qui pourraient faire de la HL50 le couteau suisse des petites lampes EDC, mais je suis sûr que Fenix y pensera dans une prochaine version. De même la fixation de la lampe au bandeau devrait être entièrement revue et corrigée, ainsi que le positionnement de l'interrupteur.
Un achat à envisager pour tous ceux qui cherche une petite frontale de qualité, abordable, légère, sur accu AA, pour un usage polyvalent (maison, bricolage, camping, EDC, ...)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quatzieu
Torche Multi-LEDs


Messages : 427
Date d'inscription : 12/12/2011

MessageSujet: Re: Fenix HL50 présentation et critiques ...   Sam 28 Fév - 20:16

J'utilise cette lampe depuis 1 ans déjà ..., et je ne te suis pas dans tes critiques.

Tu déclares :
Citation :
Il s’agit d’une petite frontale à prix doux.
Elle a entre autre, la particularité d’accepter deux formats d’accus : AA et CR123
Nous sommes d'accord.

Citation :
Pour ma part je trouve la lampe avec l’accu CR123 vraiment très courte : 6,5 cm de long, c’est 1,5 cm de plus qu’un accu AA …
Quelque part, je regrette le parti de Fénix de privilégier l'équipement en CR123 prépondérant, mais il est jute de dire que la lampe est plus courte.


    Pour ma part, j'aurais privilégié son équipement par une AA, ce qui doit être le plus courant.Pouvoir se passer du petit bazar en plastique aurait été un plus (Surtout dans l'obscurité ..., lors d'un changement d'accus)

Citation :
Pour les niveaux d’éclairage, la HL50 propose 4 niveaux : faible, moyen, fort et burst (turbo).

Pas mal choisi, je trouve.


    PS :  Il y a une différence visible entre les 170 lm (CR123A) et les 150 lm produit par le AA ?


Citation :
Le bouton de mise en .....  adapté à la lampe.

Je te rejoins complétement.


Citation :
Le problème vient de la fixation de la lampe, un bidule en métal qui permet de clipper la lampe aux risques et périls de l’anodisation, mais le pire est un anneau de fixation qui se place sur le filetage du cul de la lampe et qui se trouve emprisonné dans celui-ci quand on verrouille le compartiment batterie.

Perso, je ne rencontre aucune difficulté :

    Le bidule en métal (inoxydable) me convient très bien.Il maintient très bien la lampe en place, permet de l'orienté à ma guise et, est sans effet sur l'anodisation.(J'utilise cette lampe quotidiennement de puis un ans ....) Au besoin, je peux sortir la lampe en dé clipsant, mais il est, si nécessaire, plus élégant de la sortir après avoir dévissé le bouchon obturateur du logement accu.


En ce qui me concerne, ce n'est qu'après t'avoir lu que j'ai découvert l’existance de ce que tu appels "l'anneau" : j'avais cru, jusqu'alors, qu'il faisait partie intégrante du support de lampe !
Bien retenu par le bandeau, il se fait totalement oublier et ne nuit en rien à la santé du joint.


    Perso, je ne bloque jamais le  bouchon obturateur du logement accu le joint, les filetages n'apprécient pas, en général, et ce n'est pas ce qui verrouille la position "orientation" de la lampe. De plus, cela fait travailler anormalement les contacts électriques de l'accu (le ressort).


Citation :
Bon pour la partie éclairage c'est plutôt pas mal, éclairage digne d'une floodeuse, c'est clair la HL50 ne porte pas à 800 mètres, mais elle fait bien son boulot à courte distance avec son petit réflecteur.

Tout à fait d'accord.
Elle fait parfaitement son travail.


    J'ai été un peu perturbé (au départ => pas habitué), par la couleur de son éclairage : il est chaud, tirant sur le jaune.Pour mon usage, je recherche souvent le fort contraste et le blanc froid m'est plus adéquat.Cela reste marginal, ce n'est pas une critique, et c'est fort confortable, en usage ordinaire.


Citation :
A titre indicatif, le niveau bas est idéal pour lire sans éblouissement et porte bien à très courte distance. Le niveau moyen commence à être intéressant pour faire un travail plus précis qui nécessite un éclairage plus puissant sans être éblouissant, ou pour se déplacer à l'extérieur. Le niveau fort servira plutôt en extérieur ou pour toute situation qui nécessite un éclairage assez puissant mais à une distance assez rapprochée.

Parfaitement.

Pour les cas ou une puissance supérieure est requise, je lui ai adjoint sa grande sœur : la HL55.

    Elle tient, également, remarquablement ses promesses, surtout niveau autonomie l'équipement en 18650 n'y est pas étranger.Puissance supérieure, légèreté, praticité sont au rendez-vous


Citation :
POINTS FORTS :

- Rapport qualité/prix pour une frontale de marque. La qualité globale n'est pas mal du tout pour le prix. En plus elle a une bonne bouille !
- Poids et encombrement : la lampe est petite et légère et se fait vite oublier.
- Facilité d'utilisation.
- L'étagement des niveaux est bien pensé pour un usage rapproché et en intérieur. La lampe n'est pas éblouissante.
- L'utilisation de 2 types d'accus ... ça peut s'avérer utile ...
- Autonomie très correcte pour ce type de lampe et d'accu.
- La lampe peut pivoter sur 180°
- J'ai chipé le clip de la LD10 ... il s'adapte parfaitement à la HL50 qu'on peut alors fixer sur une une poche poitrine par exemple ... dommage que Fenix n'en fournisse pas un, mais on a tous ça au fond d'un tiroir.
- On peut la poser sur le cul.
- Peut servir de lampe à main sans aucun problème.
Je te rejoins à 100 %
Citation :
POINTS NÉGATIFS :

- La fixation de la lampe ! Surtout ne pas se servir de l'anneau ... j'ai déjà lu ça quelque part ...
- L'anodisation risque d'avoir la vie courte si on fait bouger la lampe dans son clip en ferraille. Peut être qu'un petit bout de chatterton ...
- La position de l'interrupteur à l'extrémité de la lampe est moins pratique qu'un positionnement latéral (type Armytek ou Zebra).
- Pas de vis non graissé à réception de la lampe ... problème vite corrigé par mes soins d'ailleurs ...
- Avec un accu de mauvaise qualité ou incomplètement chargé tous les modes ne sont pas disponibles. Apparemment la HL50 aime les accus de qualité, bien chargés si possible ...
- Le mode burst difficilement accessible puisqu'il faut maintenir le bouton enfoncé en permanence ... ce qui nous prive d'une main ... or je rappelle à Fenix que le but de la frontale ... est de disposer de nos deux petites menottes en même temps ... sinon on prend une torche ! De plus l'interrupteur est mal placé pour permettre une pression continue avec une seule main ... et je ne vous parle pas de l'anneau ...
- J'aurais aimé un cul aimanté ... pour la prochaine version peut-être ?
Bof :

  • La fixation de la lampe ne m'a jamais causé de soucis :  je viens seulement d'y faire attention !

      [J'ai un usage que je qualifierais d'intensif de la lampe : l'anodisation est aussi nette qu'au premier jour.


  • La position de interrupteur me convient tout à fait, je dirais même qu'il est très intuitif, et que, les mains pleines de graisses, ou sales, je puis jouer sur les commutations sans m'en mettre plein la figure.

      NB : Connaissant la chose, j'ajouterais qu'il est de fort bonne qualité (Sfernice ???)


  • Effectivement, les modes s'évaporent au fur et à mesure de la décharge de l'accu, je ne trouve pas cela préjudiciable, attendu qu'ainsi, nous sommes prévenus de l'imminence de la décharge complète.

      (Avec un Eneloop, c'est très progressif, sans doute moins avec une pile chimique.)



Citation :
EN RÉSUMÉ :

Une belle petite lampe, abordable bien pratique, très discrète et de qualité. La HL50 permet d'utiliser des accus AA avec des performances tout à fait honorables. L'éclairage est agréable et suffisamment puissant pour un usage rapproché, idéal pour la lecture ou toute activité manuelle. La HL50 ne sera pas en reste à l'extérieur sur des distances raisonnables bien sûr. La lampe se révèle polyvalente et pourra servir comme frontale ou lampe à main. On déplorera l'absence de fond aimanté, de clip de poche qui pourraient faire de la HL50 le couteau suisse des petites lampes EDC, mais je suis sûr que Fenix y pensera dans une prochaine version.
Un achat à envisager pour tous ceux qui cherche une petite frontale de qualité, abordable, légère, sur accu AA, pour un usage polyvalent (maison, bricolage, camping, EDC, ...)
Je ne retiendrais que cela de tes conclusions, tant je ne te suis pas dans ton apréhension du support de lampe.

Merci à toi d'avoir consacré une partie de ton temps à cette petite lampe qui le mérite amplement.
(Ce que je n'ai pas fait ..... et que tu as fort bien réalisé  cheers )

    Elle représente pour moi, un de mes plus lumineux investissement => qualité / prix / polyvalence / usage / simplicité / résistance (Quelques chutes) /...., comme tu le dis si bien :  un couteau Suisse !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BrunoC
"Alone in the dark..."
avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 31/08/2014

MessageSujet: Re: Fenix HL50 présentation et critiques ...   Sam 28 Fév - 21:43

Bonsoir Quatzieu et merci de nous faire part de ton avis sur cette lampe qui à mon avis mérité un peu  de publicité (amplement méritée) sur le forum ... et je voulais réparer cette injustice dans cette revue.
Apparemment du l'utilises depuis un petit moment déjà et ton expérience est certainement plus intéressante que ma revue qui ne tient compte que d'une première impression.
Je constate quand même que hormis mon problème avec l'anneau de fixation (mais je me suis peut être un peu énervé là dessus) qu'il suffit simplement d'enlever s'il ne convient pas à l'utilisateur, nous partageons la même opinion sur cette lampe.
La position de l'interrupteur m'a un peu dérouté car j'avais tendance à passer la main devant la lampe pour changer de mode, mais on s'habitue très vite à "pincer" la lampe pour changer de mode sans masquer l'éclairage. C'est une question d'habitude, chaque lampe a ses particularités, il suffit de s'y faire.
J'ai continué un peu à la tester chez moi ... je la trouve de plus en plus bluffante pour le prix et la taille. On l'oublie très vite, c'est un vrai plaisir et je pense qu'il me sera difficile de m'en passer ...
Avec un accu CR123, contrairement à mes craintes, elle tient largement la route et les chiffres annoncés par Fenix sont tout à fait cohérents avec mes observations : une dizaine d'heures sans problème en mode medium, c'est très honorable pour une lampe de ce type.
Par contre, je ne sais pas si tu l'a testée avec des CR123, mais dans mon cas je n'arrive à allumer la lampe qu'à 2 niveaux : medium et high, le mode low est inaccessible : est-ce un problème avec ma lampe ou avec mes accus ? Je n'en sais rien, mais j'aimerais savoir si d'autres utilisateurs ont eu le même problème.
La teinte que tu sembles apprécier moyennement est en effet un peu chaude, mais pas trop et je la trouve personnellement très bien équilibrée entre blanc et jaune (idéale pour moi qui n'aime pas les teintes trop ambrées de certaines led) ... mais il est vrai que ça dépend des préférences de chaque utilisateur.
En tout cas je ne regrette pas mon achat et ma courte expérience avec la HL50 me la fait chaudement recommander aux acheteurs éventuels en quête d'une petite frontale polyvalente et peu chère. Décidément j'aime de plus en plus Fenix et leurs produits qui seraient parfaits s'ils corrigeaient quelques petits détails. J'aimerais aussi voir apparaitre sur ces petites loupiotes un mode firefly à 0,1 lumen par exemple ... là, ce serait le bonheur  sunny
Encore une fois, malgré quelques critiques (mais il faut bien en faire !) sur de menus détails, je confirme mon opinion très positive sur ce modèle qui m'emballe de plus en plus à l'usage ! cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quatzieu
Torche Multi-LEDs


Messages : 427
Date d'inscription : 12/12/2011

MessageSujet: Re: Fenix HL50 présentation et critiques ...   Dim 1 Mar - 9:24

BrunoC a écrit:
[size=16]Bonsoir Quatzieu et merci de nous faire part de ton avis sur cette lampe qui à mon avis mérité un peu  de publicité (amplement méritée) sur le forum ... et je voulais réparer cette injustice dans cette revue.
Merci de bien accepter mon avis ... Wink   (Tout le monde ne réagit pas ainsi !)

Je n'ai pas testé avec un CR123, d'ailleurs, je pense que cet usage doit être très marginal (Sans doute pour du dépannage).
La vocation d'une telle lampe devrait être d'être utilisée avec un AA Eneloop : Là, elle prend tout son sens.


BrunoC a écrit:
La position de l'interrupteur m'a un peu dérouté car j'avais tendance à passer la main devant la lampe pour changer de mode, mais on s'habitue très vite à "pincer" la lampe pour changer de mode sans masquer l'éclairage.
Oui, c'est peut-être déroutant, au départ, mais à la longue, c'est ergonomique et pratique.
On peut pincer la lampe, mais on peut, également, avec n'importe quel doigt, en prenant appui avec une partie de la paume de la main l'activer ou la désactiver.
Si tu fais de la peinture, par exemple, c'est appréciable.

Dans tous les cas, cela évite de maculer l'objectif .....

Je la trouve très bien conçue, et cela se sent.
Les gars qui ont bossé dessus, ont visiblement tournés et retournés, toutes les possibilités, recherchant le pratique et l'économique.

BrunoC a écrit:
La teinte que tu sembles apprécier moyennement est en effet un peu chaude, mais pas trop et je la trouve personnellement très bien équilibrée entre blanc et jaune (idéale pour moi qui n'aime pas les teintes trop ambrées de certaines led) ... mais il est vrai que ça dépend des préférences de chaque utilisateur.
Finalement, cette teinte est judicieuse ......, pour les usages courant.

Elle est de plus, plus respectueuse de la santé de tes yeux (faible rayonnement spectral "bleu")

Si tu veux par contre, le soir, peindre une pièce, reprendre un enduit de plâtre, un éclairage plus blanc t'apportera un meilleur contraste.


BrunoC a écrit:
En tout cas je ne regrette pas mon achat et ma courte expérience avec la HL50 me la fait chaudement recommander aux acheteurs éventuels en quête d'une petite frontale polyvalente et peu chère.
Je te rejoins complétement :  si je devais conseiller une personne pour une frontale, c'est bien vers ce modèle que je l'orienterais.

Il faudrait que je rédige un petit laïus sur sa grande sœur, la HL55, mais, je n'en ai pas trop le temps, en ce moment.
Il serait bon, également, d'effectuer un comparatif entre les différentes frontales de cette classe, nul doute qu'elle s'en sortirait très bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fenix HL50 présentation et critiques ...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Fenix HL50 présentation et critiques ...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fenix HL50 présentation et critiques ...
» [Présentation] Fenix BT20 lampe dédiée vélo
» [Présentation] Fenix TK16
» Quelle musique pour ma présentation?
» Présentation de ma petite famille de poilus....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LoupiotesAddict :: Loupiotes :: Tests et Revues-
Sauter vers: